Etudiants

Les écoles privées et publiques qui font vivre le numérique à Bordeaux

Lors de notre FrenchWeb Tour à Bordeaux, nous avons eu l’occasion de découvrir les écoles et université qui contribuent à développer le digital en aquitaine. Nous vous avons dressé la liste des incontournables:

  • Université Bordeaux 3 (ISIC) : 05 57 12 62 80
  • Le département informatique de l’université Bordeaux 1 (LaBRI) : 05 40 00 69 02
  • Ecole nationale supérieure d’électronique, informatique, télécommunications, mathématiques et mécanique de Bordeaux (L’ENSEIRB-MATMECA) : 05 56 84 65 00
  • Epitech Bordeaux : 01 44 08 00 14
  • Digital Campus : 05 56 12 81 82
  • Ingesup : 0 800 60 06 33
  • Ecole Supérieure de Commerce et d’Economie Numérique (ESCEN)  : 05 57 99 37 27
  • IUT Bordeaux 1 – Département Informatique :  05 56 84 57 85
  • EPSI : Ecole d’ingénierie informatique : 09 53 02 05 40
  • ESTEI :  Ecole supérieure des technologies de l’électronique et de l’informatique : 05 56 50 11 97
  • ENSC Bordeaux : École nationale supérieure de cognitique : 05 57 57 17 00
  • ECV : Ecole de Communication Visuelle : 05 56 52 90 52
  • ESMI : Ecole Supérieure des Métiers de l’Image : 05 56 48 14 70
  • IUT SRC Bordeaux : 05 57 12 20 40

Richard Menneveux

CEO & Editor in Chief@Decode Media / Pour me contacter: richard@decode.media / Pour communiquer sur FrenchWeb, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Les écoles privées et publiques qui font vivre le numérique à Bordeaux
Back from the Startup nation : réflexions autour de l’entrepreneuriat étudiant inspirées du contexte israélien | Épisode 1
Vie sociale, hyper-spécialisation professionnelle, performance : et si la vie d’aujourd’hui nous en demandait trop ?
Centrale Lyon et EMLYON Business School présentent le Programme I.D.E.A
[Concours Digiprize] Soumettez vos projets pour tenter de gagner un voyage dans la Silicon Valley
ESD – Ecole Supérieure du Digital, « une vraie vision stratégique du digital »
Emploi et numérique: Microsoft veut aider 300 000 jeunes d’ici à 2017