Frenchweb recrute un chef de projet editorial et un responsable partenariats
/ Brand ContentBusinessHR Tech

Les enjeux de la transformation RH avec Jacques Froissant, Altaïde

Par Jacques Froissant, expert FrenchWeb

Suite au Meet Up: Transformation RH chez Secondesk, Jacques Froissant fondateur du cabinet de recrutement Altaïde revient sur les enjeux et les leviers fondamentaux d’une transformation efficace des organisations.

Évolutions technologiques, nouvelles pratiques, développement de l’expérience collaborateur, nomadisme, révolution remote (travail sans bureau fixe), Shadow IT… de nouvelles modalités de travail émergent.

Derrière les buzzwords, ce sont autant de défis d’intelligence collective à relever pour les professionnels des ressources humaines : 

  • Expérience collaborateur : comment la qualité de vie au travail peut vous aider à recruter et à retenir les talents ?
  • Comment construire et pérenniser sa culture d’entreprise dans un environnement remote ?
  • Comment organiser et manager quand les ressources ont vocation à devenir de plus en plus fluides ?

Ces dernières années le contexte a considérablement évolué. Avec le digital, l’organisation et l’approche du travail changent de paradigme, les entreprises sont plongées dans un environnement qui bouscule leur business et les pousse à une transformation digitale. Ce constat s’appuie sur 3 éléments forts :

  1. Accélération du temps : E-commerce, Market Place, Mobile, Big Data, Objets connectés,… Le rythme de nouveautés technologiques s’accélère et nécessite une veille permanente et une prise de décision rapide. Avec le Big Data, la culture du KPI, et la mise en place de Dashboard on mesure tout aujourd’hui. L’automatisation croissante du marketing contribue également à pousser les entreprises à prendre des décisions en temps réel. Nous sommes entrés dans l’ère de la remise en cause permanente.
  2. Fin du bricolage : aujourd’hui les entreprises « industrialisent » leur digital et construisent des plateformes (e-commerce, marketing digital) agiles et solides.
  3. Fin du marketing de masse : La capacité à identifier un client, à le connaître amène de plus en plus d’exigence et de précision dans le ciblage sur la relation clients et marques. L’expérience clients commençant par une bonne expérience employé, le marketing RH évolue lui aussi. C’est la fin du discours RH de masse.

L’engagement des salariés est la base de toute performance. Quand vous regardez des entreprises comme Criteo, iAdvize, Lengow ou Teads qui ont su gardé l’esprit du départ, ou plus remarquable un Boulanger en plein renouveau il n’y pas de secret. L’engagement des salariés est la base de ces succès et leur fidélité la conséquence.

Après avoir passé 5 ans chez un pure player e-commerce Etienne Hurez, le Directeur Général de Boulanger, a lancé un vaste plan de refonte de l’entreprise passant par le digital mais aussi par la transformation de la culture RH. Le nouveau siège de Boulanger est à cette image. Le « Hub Boulanger », on ne dit plus le siège, n’a rien à envier aux locaux des stars du web.

Les RH accompagnent de manière active cette transformation.

Le collaborateur premier client de l’entreprise : c’est non négociable ! Si vous ne prenez pas conscience de ce postulat, toute évolution, changement ou autre transformation ne marchera pas.

Quand on parle expérience employé tout le monde pense à la qualité de vie au travail à travers les locaux (espace décalé, déco, open space, coin canapé…) mais attention le babyfoot ne fait pas tout ! Il est d’ailleurs pour moi prétentieux de dire que l’entreprise va donner du bonheur à ses employés. Donner à ses salariés une expérience de travail de qualité c’est cela la priorité. Leur implication en dépend, leur bonheur cela dépend tellement de facteurs extérieurs à l’entreprise.

Votre stratégie d’accompagnement RH doit s’appuyer sur les 4 piliers de l’expérience employé :

    1. Donner du sens : le Pourquoi ? Donner de la vision sur le projet d’entreprise, pourquoi on le fait, pourquoi je suis en charge de tel projet…
    2. Simplifier et rendre plus agréable le travail : génère de l’efficacité et engagement. Simplifier c’est aussi faire le ménage dans les outils et les process, repenser son organisation d emanière globale et non pas en s’y attaquant silo par silo.
    3. Responsabiliser et impliquer vos collaborateurs : remettre de la bienveillance et de la confiance au cœur de votre approche RH et management pour répondre aux attentes des salariés recherrchant plus d’autonomie, de responsabilisation et de mobilité.
    4. Être cohérent avec l’expérience client : l’expérience employé en est le reflet.

La culture d’entreprise qui l’accompagne se bâtit au fil du temps à partir du pourquoi et en impulsant des habitudes points de repère comme des célébrations festives, des gimmicks récurrents, des remerciements… Cette culture les nouveaux salariés doivent la comprendre rapidement. La phase d’intégration, le fameux onboarding, est souvent pensé pour cela mais les RH devraient s’attacher à gérer le parcours complet des salariés. Du recrutement au départ, nous devrions suivre le « cycle de vie » du salarié. Certaines entreprises vont jusqu’à organiser le lien après le départ. Transformer vos anciens salariés en ambassadeurs ne se fera qu’à la condition d’avoir pensé à organiser et gérer le parcours employé comme on peut le faire pour un parcours client.

Dernier point, le management devenu plus horizontal, basé sur la confiance et la responsabilisation, change les organisations. Un manager n’est plus celui qui vous met sur une autoroute toute droite vers le but sans possibilité d’en sortir, c’est plus un phare qui va guider les marins vers le port en les laissant libre de leur route, de leur choix de voiles, en clair des moyens pour atteindre un objectif. Inspirer plus que manager !

Les entreprises devraient être obsédées par le fait de repenser leur expérience employé. On ne décrète pas le bonheur, mais vous pouvez réenchanter la relation au travail de vos salariés en remettant du bon sens, du pragmatisme et de l’humain dans votre approche.

L’expert :

Jacques Froissant, Fondateur d’Altaïde en 2000, conseil en Recrutement et Gestion des RH qui s’est imposée rapidement comme un acteur majeur de l’accompagnement des sociétés innovantes de l’univers digital / numérique.

Blogueur reconnu sur tous ces sujets RH et sur les usages internet (réseaux sociaux, Linkedin, Facebook, Twitter), il est régulièrement sollicité comme expert (chroniques L’Express, 01Net, BFM, presse, conférences…).

Tags

Les Experts

Les Experts sont des contributeurs indépendants de FrenchWeb.fr.

Sur le même sujet

1 thought on “Les enjeux de la transformation RH avec Jacques Froissant, Altaïde”

  1. « L’engagement des salariés est la base de toute performance. Quand vous regardez des entreprises comme Criteo, iAdvize, Lengow ou Teads qui ont su gardé l’esprit du départ, ou plus remarquable un Boulanger en plein renouveau il n’y pas de secret. »
    .
    J’ai beaucoup ri en lisant ce paragraphe … Je connais des personnes qui ont travaillé dans au moins deux des startups citées : elles se sont surtout dotées d’une excellente com externe (à faire rêver plus d’un candidat), toutefois le décors tombe une fois à l’intérieur et les deux entreprises ont un turnover très important. On est très loin d’entreprises modèles ou d’employés fidèles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This