ActualitéStartup

Les professionnels du numérique interpellent le gouvernement sur le statut JEI

Les professionnels du numérique, réunis au sein de différentes organisations (AFDEL, SNJ et le Syntec Numérique), viennent de publier une tribune commune, dans laquelle ils saluent le vote de la gauche sénatoriale, rétablissant le statut de la Jeune Entreprise Innovante (JEI) dans sa version antérieure à 2011. Ils rappellent à cette occasion « l’urgence pour l’Exécutif de respecter ses engagements » afin que les entreprises innovantes puissent continuer à se développer au sein de l’Hexagone.

En effet, lors du dernier exercice budgétaire le gouvernement avait raboté le dispositif JEI afin d’économiser près de 57M €. Nicolas Sarkozy avait alors qualifié ce système de « balle perdue ». Une réforme qui, selon les organisations professionnelles du numérique, aurait malmené la compétitivité d’environ 2000 entreprises, les amputant chacune d’un gain de près de 66 000 €.

A présent, les jeunes entreprises innovantes attendent la validation par l’Assemblée Nationale de la proposition du Sénat. La question étant de savoir si la JEI, dans sa version de 2011, sera entérinée ou bien si le gouvernement fera un geste en faveur « des pépites de la nation ».

Bouton retour en haut de la page
Les professionnels du numérique interpellent le gouvernement sur le statut JEI
Que propose Google pour remplacer les cookies publicitaires?
[Série B] IA: InstaDeep lève 88 millions d’euros auprès du laboratoire allemand BioNTech
Pourquoi Starlink, le service internet par satellite d’Elon Musk, n’a plus qu’une seule station en France
Suite au soutien de Bruno Lemaire et de l’Elysée, Christel Heydemann devrait être nommée à la direction d’Orange
Stéphane Richard pourrait rester en poste jusqu’à la nomination de Christel Heydemann à la tête d’Orange
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs