ActualitéStartup

Les professionnels du numérique interpellent le gouvernement sur le statut JEI

Les professionnels du numérique, réunis au sein de différentes organisations (AFDEL, SNJ et le Syntec Numérique), viennent de publier une tribune commune, dans laquelle ils saluent le vote de la gauche sénatoriale, rétablissant le statut de la Jeune Entreprise Innovante (JEI) dans sa version antérieure à 2011. Ils rappellent à cette occasion « l’urgence pour l’Exécutif de respecter ses engagements » afin que les entreprises innovantes puissent continuer à se développer au sein de l’Hexagone.

En effet, lors du dernier exercice budgétaire le gouvernement avait raboté le dispositif JEI afin d’économiser près de 57M €. Nicolas Sarkozy avait alors qualifié ce système de « balle perdue ». Une réforme qui, selon les organisations professionnelles du numérique, aurait malmené la compétitivité d’environ 2000 entreprises, les amputant chacune d’un gain de près de 66 000 €.

A présent, les jeunes entreprises innovantes attendent la validation par l’Assemblée Nationale de la proposition du Sénat. La question étant de savoir si la JEI, dans sa version de 2011, sera entérinée ou bien si le gouvernement fera un geste en faveur « des pépites de la nation ».

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Les professionnels du numérique interpellent le gouvernement sur le statut JEI
Beekast, Groupe ADSN, Gandi : focus sur les offres d’emploi du jour
Olivier Gerhardt cède sa startup Wavecell pour 125 millions de dollars
La startup Wizaplace lève 13 millions d’euros pour étendre sa solution de marketplace en Europe
Créée par deux Français, la startup Datadog franchit la valorisation des 10 milliards au Nasdaq
Roger McNamee, ancien investisseur de Facebook, alerte sur le « côté sombre » du réseau social
Désinformation: Emirats arabes unis, Egypte, Espagne… des milliers de comptes supprimés par Twitter
Copy link