Frenchweb recrute un chef de projet editorial et un responsable partenariats
ActualitéAmérique du nordFinTech

L’ICO de Telegram vise les 1,2 milliard de dollars pour concurrencer l’ether

Mise à jour mercredi 17 janvier 2018 (10:30) : Hier soir, la communauté crypto a évoqué la possibilité d’un scam autour de l’ICO Telegram, se basant notamment sur la réponse de Pavel Durov interpellé sur Twitter quant à la réalité du site gramtoken.io.

Capture Twitter

Aucune autre information officielle n’a été communiquée. D’après nos dernières informations, même si le site est frauduleux, l’opération en revanche est réelle.

***

Comme nous l’annoncions la semaine dernière, la messagerie chiffrée Telegram prévoit de lancer sa propre plateforme blockchain et sa cryptomonnaie, le Gram, afin de permettre les paiements sur son application de chat.

Le « Telegram Open Network » (TON) sera une blockchain « de troisième génération » selon les sources, après Bitcoin et Ethereum. Un protocole moins gourmand en énergie mais qui permettrait de réaliser des « millions de transactions à la seconde, pour des milliards d’utilisateurs », si l’on en croit (ou pas) la vidéo de promotion leakée il y a quelques jours, qui en profite pour aligner des chiffres-clés impressionnants : 180 millions d’utilisateurs actifs, 70 milliards de messages envoyés chaque jour.

L’opération sera financée par une ICO de 1,2 milliards de dollars. Selon le site spécialisé TechCrunch qui dévoile l’information, Telegram compte lever 600 millions de dollars uniquement sur la phase de pré-ICO (prévente privée de tokens), puis 600 millions de dollars sur la phase de distribution classique de Grams. Un montant record pour les levées de fonds en cryptomonnaie, aux cotés de celle de Block.one avec 700 millions de dollars en décembre dernier.

Le Gram devrait être mis en vente à 0,97 dollar lors de l’offre publique, les  préinvestisseurs pourront l’acheter avec différentes remises, le prix le plus bas serait de 0,31 dollar à condition de conserver 18 mois son investissement.

Quel que soit le montant levé, l’intérêt des investisseurs n’est pas vraiment une surprise, puisque Telegram jouit d’une plateforme déjà bien installée et utilisée à travers le monde, et notamment par la communauté des « crypto-enthousiastes ».

Outre l’énorme potentiel business, une cryptomonnaie dédiée dans un système de paiement propre à Telegram serait aussi un gage d’indépendance vis-à-vis de tout gouvernement ou banque, un argument auquel son fondateur Pavel Durov doit évidemment être sensible : en 2014, il a été débarqué, avec son frère, de sa dernière société, le réseau social VK souvent qualifié de « Facebook russe », par ses actionnaires proches du pouvoir en place.

L’opération serait prévue pour mars 2018, le lancement du wallet pour le quatrième trimestre, et le reste des services pour 2019.

Vous désirez en savoir plus sur les crypto monnaies et la blockchain?
FrenchWeb organise son FrenchWeb Day Spécial Crypto Monnaies le 15 février.

Tags

FrenchWeb

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

3 thoughts on “L’ICO de Telegram vise les 1,2 milliard de dollars pour concurrencer l’ether”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This