ActualitéAsieAsieBusinessCom

Line riposte à Slack et Workplace avec une nouvelle application pour les entreprises

  • Initialement prévue pour être lancée au printemps 2017, l’application Line Works doit permettre au Japonais d’enrayer la perte de ses utilisateurs.
     
  • L’an passé, Line a vu son nombre d’utilisateurs passer de 220 millions à 217 millions. 

 

La société japonaise Line, qui édite une application de messagerie instantanée, vient de lancer un nouveau service pour mettre un pied sur le marché des solutions collaboratives à destination des entreprises. Baptisée Line Works, l’application, disponible sur mobile (iOS et Android) et ordinateur (Windows et Mac), propose notamment des autocollants, qui sont généralement utilisés à la place d’emojis ou de GIF pour exprimer quasiment toutes les émotions. En 2015, les autocollants ont permis à Line de générer 280 millions de dollars de revenus. 

Outre les autocollants, qui ont construit la renommée de Line en Asie, le service intègre également des fonctionnalités plus conventionnelles, à l’image du stockage en cloud, un calendrier ou encore un carnet d’adresses. Annoncé depuis quelques mois, le projet a été conçu par une unité spéciale de Line sous le nom de code «Work Mobile». Après une période d’essai gratuite, Line Works sera accessible par abonnement payant. Les offres varient de 2,70 dollars à 8,90 dollars par utilisateurs et par mois, ce qui permet à Line de proposer une fourchette de prix plus attractive que celle de Slack, comprise entre 6 dollars et 15 dollars.

Le nombre d’utilisateurs de Line en chute libre 

Line WorksInitialement prévue pour être lancée au printemps 2017, l’application Line Works doit permettre au Japonais, détenu par le groupe sud-coréen Naver, d’enrayer la perte de ses utilisateurs. L’an passé, Line a ainsi vu son nombre d’utilisateurs passer de 220 millions à 217 millions.

Très populaire en Asie, notamment au Japon, en Thaïlande, à Taïwan et en Indonésie, l’application avait à peine attiré 13 millions d’utilisateurs supplémentaires en 2015. Dans le même temps, le Chinois a engrangé plus de 200 millions d’utilisateurs. Par ailleurs, Facebook Messenger a gagné 500 millions d’utilisateurs depuis 2014.

Avec Line Works, la société japonaise s’engage sur un marché de plus en plus concurrentiel. Outre Slack, qui s’est allié avec Google fin 2016, Line doit faire face à Microsoft, qui a développé une application de messagerie professionnelle intégrant de nombreuses fonctionnalités similaires à celles de Slack. Facebook s’est également positionné sur le segment B2B avec le lancement le 10 octobre dernier de Workplace, version business du réseau social à mi-chemin entre messagerie professionnelle et outil de travail collaboratif. Line aura aussi fort à faire face à l’Australien Atlassian, qui a mis la main sur Trello pour 425 millions de dollars en début d’année.

Lire aussi :

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This