BusinessChiffres ClesData RoomFocusIntelligence Artificielle

[NUMBERS] L’intelligence artificielle rapportera 1,2 billion de dollars en 2018

La valeur globale des activités dérivées de l’intelligence artificielle devrait atteindre 1,2 billion de dollars en 2018, selon une étude de Gartner publiée ce mercredi. Ce chiffre représente une augmentation de 70 % par rapport à 2017.

En 2022, cette valeur devrait atteindre 3,9 billions de dollars.

La technologie la plus disruptive des 10 prochaines années

« L’AI sera la technologie la plus disruptive des 10 prochaines années en raison des progrès en puissance de calcul, volume, vitesse et variété des données, ainsi que des avancées dans les réseaux neuronaux profonds [deep neural networks ou DNN, Ndlr], explique John-David Lovelock, vice-président de la recherche pour Gartner. Dans son rapport, la société de conseil et de recherche explique que la croissance de la valeur de l’activité de l’IA suit une courbe en forme de S, typique des technologies émergentes. Ainsi, en 2018 le taux de croissance de l’activité est estimé à 70 % mais il ralentira jusqu’en 2022. Après 2020, la courbe s’aplatira, entraînant une faible croissance au cours des années suivantes.

Prévision de la valeur commerciale globale dérivée de l’IA (en milliards de dollars US)

Crédit: Gartner

Les sources de création de valeurs de l’IA

Gartner identifie trois sources de création de valeurs de l’IA pour les entreprises : l’expérience client, les nouveaux revenus et la réduction des coûts. Leur importance devrait varier dans le temps. Dans les premières années, les solutions pour favoriser l’expérience client devraient tenir la pole position, les entreprises se servant de l’IA pour améliorer leur interaction avec les clients afin d’accroître leur nombre et la fidélisation client. L’expérience client sera suivie de près par les solutions pour réduire les coûts, les entreprises cherchant notamment à automatiser plus de tâches et à améliorer leur processus de prise de décision. Mais en 2021, les nouveaux revenus devraient occuper la première place. Les entreprises se serviront alors de l’IA pour augmenter leurs ventes de produits ou services, mais aussi pour en créer de nouveaux.

Atos et Total, via leur annonce respective de la mise en place d’un partenariat avec Google Cloud afin d’accélérer dans l’intelligence artificielle, illustre chacune un aspect de ces sources de création de valeurs. Pour Atos, cette alliance sera une façon de créer de nouveaux revenus, puisque la SSII va s’appuyer dessus pour fournir de nouvelles solutions à ses entreprises clientes. De son côté, Total se place davantage sur le créneau de la réduction des coûts. L’entreprise souhaite développer avec Google Cloud des solutions d’intelligence artificielle pour automatiser certaines des tâches de ses ingénieurs en géosciences.

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
[NUMBERS] L’intelligence artificielle rapportera 1,2 billion de dollars en 2018
Après l’échec de Mixer (Microsoft), le célèbre joueur Ninja fait son retour sur YouTube
Malgré la crise, SAP dévoile un bénéfice plus important que prévu au second trimestre
Un robot anti-coronavirus inventé par deux entreprises françaises, Octopus Robots et Fybots
Sequoia mène un tour de 100 millions de dollars dans l’app chinoise de lecture interactive Kuaidian
Facebook supprime des comptes pour « comportement inauthentique coordonné »
Cloud: Renault choisit Google pour mieux exploiter ses données industrielles
Copy link