Frenchweb recrute un chef de projet editorial et un responsable partenariats
BusinessFW BusinessStartupTransportTV

LivingPackets rémunère les passagers des trains pour réinventer le marché de la livraison express

Chaque jour, près de 5 millions de voyageurs empruntent l’un des 11 000 trains mis à leur disposition sur les rails français. Aux yeux de Denis Mourrain, ces voyageurs sont autant de livreurs potentiels pour transporter des colis. En partant de ce principe, il a décidé de lancer en 2016 la start-up LivingPackets, qui propose aux voyageurs de jouer les livreurs le temps d’un trajet en train. En acceptant d’ajouter un colis à leurs bagages, les passagers reçoivent en retour une rémunération qui leur permet de voyager moins cher.

Pour concrétiser ce projet, la start-up nantaise a conçu un sac intelligent, baptisé «LivingPacket» et décliné en trois tailles (2 kg, 4 kg et 6 kg), qui a nécessité deux ans de R&D. Ce bagage high-tech est équipé d’un GPS, de capteurs d’humidité, de détecteurs de chocs, d’une caméra interne et d’une fermeture électronique, de manière à le rendre connecté et sécurisé. Ainsi, le colis peut être géolocalisé en temps réel. «Nous créons une véritable blockchain logistique», estime Denis Mourrain, CEO de LivingPackets.

Livrer toutes les capitales européennes en moins de 6 heures 

Après avoir testé son service pendant plusieurs mois entre Paris et Londres, la société a officiellement lancé son application fin 2017 sur la ligne franco-britannique. Que soit à Gare du Nord à Paris ou à Saint-Pancras à Londres, LivingPackets s’appuie sur un réseau de commerçants partenaires, appelés «guardians», auprès desquels les voyageurs récupèrent puis livrent les colis. En se transformant en livreurs, les passagers des trains sont rémunérés à hauteur de 8 à 12 euros. Sur une livraison internationale facturée 18 euros, 10 sont versés au voyageur, 2 et 2 aux commerçants partenaires qui gèrent les stocks de sacs, et 4 euros sont répartis entre la société et la communauté d’investisseurs pour le coût de la location du sac.

Pour se financer, l’entreprise a opté pour le crowdsharing, une forme de financement participatif pour produire les sacs de livraison. En procédant ainsi, LivingPackets promet de reverser 50% des profits de chaque livraison avec le «Sharing Angel» qui a sponsorisé la conception sac ayant permis de transporter le colis. Ce modèle original permet ainsi à la société de s’assurer un retour sur investissement immédiat.

Se positionnant en sérieuse alternative à UPS, FedEx, DHL ou La Poste, LivingPackets entend poursuivre son développement en Europe pour livrer toutes les capitales européennes en moins de six heures. «Notre rêve, c’est d’avoir un kiosque dans chaque gare et aéroport», indique Denis Mourrain. Après Paris et Londres, la start-up compte déployer prochainement son service à Lille, Lyon, Bruxelles et Düsseldorf.

LivingPackets : les données clés

CEO : Denis Mourrain
Création : 2016
Siège social : Nantes
Activité : transport de colis
Effectifs : 13 collaborateurs

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This