ActualitéData Room

[Livre] Marketing synchronisé : le respect et la pertinence avant tout

« Changer radicalement pour s’adapter au consommateur de l’ère numérique. » Voilà ce que propose le nouvel ouvrage de Marco Tinelli, PDG et fondateur du groupe de communication FullSix, publié aujourd’hui aux Editions Eyrolles.

Intitulé « Marketing synchronisé », ce livre vise à donner les clés de compréhension du changement, apporté par les nouvelles technologies de communication numérique. L’objectif est également de soumettre différentes pistes de réflexion sur la manière dont les marques peuvent profiter du gigantesque potentiel que représente pour elles l’ère digitale.

Dans cette optique, l’ouvrage s’articule autour de huit chapitres :

  • Bienvenue dans l’ère digitale
  • La nouvelle donne
  • Le sens et la synchronisation
  • Plus de pertinence
  • Moins de fréquence
  • Conséquences pour l’écosystème publicitaire du futur
  • Le nouveau couple agence-annonceur
  • Construire à l’épreuve du futur

Bref, selon Marco Tinelli, il est définitivement temps de nouer un nouveau type de relation avec les consommateurs, fondé sur le respect et la pertinence plutôt que sur l’impact et la répétition.

«Marketing synchronisé» Changer radicalement pour s’adapter au consommateur de l’ère numérique par Marco Tinelli (256 pages– 18 €)

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Livre] Marketing synchronisé : le respect et la pertinence avant tout
Live shopping: NTWRK lève 50 millions de dollars auprès de Goldman Sachs et du groupe de luxe français Kering
Bitcoin, NFT, salons audio…: Comment Twitter veut attirer les créateurs de contenus?
Pourquoi Taster s’est tourné vers le crowd equity funding après sa levée de 37 millions de dollars
FoodTech: Flink valorisé à 2,1 milliards de dollars après un tour de table mené par DoorDash
E-commerce: DataHawk lève 6 millions d’euros pour accompagner les revendeurs Amazon dans leur activité
Le directeur technologique de Facebook va céder sa place à Andrew Bosworth, spécialiste du metaverse