ActualitéData RoomEtudesTech

[L’oeil de Shanghaï] Tous espionnés par la Chine?

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Un nouveau rapport d’enquête sur les violations de données indique qu’une majorité des attaques enregistrées en 2012 à l’encontre des entreprises seraient imputés à des pirates informatiques chinois.

« Cela peut signifier que d’autres pirates exercent leurs activités avec une plus grande discrétion » note cependant Verizon, la société spécialisée éditrice du rapport annuel. « Mais cela pourrait également signifier que la Chine est, en réalité, la source la plus active de l’espionnage industriel mondial d’aujourd’hui ».

Le rapport dévoile également que ces organisations criminelles traquent également les banques, les détaillants, les services publics et les entreprises manufacturières.

En fin de compte, il est pratiquement impossible de déterminer l’étendue du piratage chinois: retrouver les véritables sources des attaques est difficile, les entreprises restent réticentes lorsqu’il s’agit de divulguer des informations lorsqu’elles ont été victimes de piratages, et il est impossible de récupérer plus de renseignements sur les activités cybernétiques de la Chine.

Au total, Verizon a confirmé 621 infractions parmi plus de 47 000 incidents signalés. Les trois quarts de ces infractions étaient des crimes «motivés financièrement ». L’espionnage affilié aux États – notamment en provenance de Chine – représentait à peu près 1 à 5 incidents du total des infractions.

Même si la Chine est en grande partie responsable de l’espionnage internet rapporté par Verizon, elle est suivie par la Roumanie, véritable port d’attache pour les pirates avec des motivations financières à l’esprit, ainsi que par les Etats-Unis, responsable d’une petite fraction des attaques en 2012.

Enfin, Verizon a noté une forte hausse dans les attaques avec « tactiques sociales» qui donnent accès au courrier électronique et autres informations personnelles des victimes.

Retrouvez l’intégralité du rapport ici.

Crédit photo: Shutterstock, des millions de photos, illustrations, vecteurs et vidéos

Bouton retour en haut de la page
[L’oeil de Shanghaï] Tous espionnés par la Chine?
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
[Livre blanc] Tendances des apps mobiles en 2022 : Analyse mondiale de la performance des apps
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
Facebook, Amazon, Uber, Twitter… Pourquoi la Tech américaine recrute moins qu’avant ?
[Nominations] Similarweb, Serena, Ogury, LinkCy… les nominations de la semaine
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media