A la uneCorrespondantsEuropeLondres

[London calling #10] Le « wearable » a le vent en poupe à Londres… How to build a billion dollar app, by George Berkowski ( ex-Hailo)

Steph_BouchetStéphanie Bouchet est notre correspondante à Londres. Fondatrice de l’agence conseil en marketing RougeFrog, Stéphanie (@rougefrog), suit de près l’actualité des startups en Europe.

Zoom sur l’événement « Wearable Wednesday” qui s’est tenu en février dernier, et qui a montré plusieurs innovations : Glyth/Avegant, qui a mené une belle campagne de crowdfunding sur KickStarter.

On a déjà évoqué l’importance de la transition offline / online dans l’expérience utilisateur, zoom ce mois-ci sur le mouvement du “Click and Collect” et la start-up Street Hub avec leur slogan « things you love, near you ».
Street Hub permet de repérer des objets sympas à acheter, disponibles dans des magasins de proximité sans quitter son bureau, et la possibilité de se faire livrer dans la journée. La plateforme référence 247 boutiques, et près de 5,000 produits. Un service rendu pour le commerce de proximité en leur offrant plus de visibilité.

George va lancer en septembre la publication d’un livre : » How to build a 1 billion dollar app ». Après avoir passé plusieurs années à Los Angeles, George a travaillé pendant 2 ans pour Hailo, cette startuo qui édite un service mobile de commande de taxis londoniens. Il donne un éclairage pertinent sur la bulle qui semble toucher les applications mobiles:



Marion Moreau

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[London calling #10] Le « wearable » a le vent en poupe à Londres… How to build a billion dollar app, by George Berkowski ( ex-Hailo)
Pourquoi Balderton se lance dans le growth avec un nouveau fonds de 680 millions de dollars
Signature électronique : Yousign lève 30 millions d’euros
Où en est la SporTech en France à 3 ans des JO de Paris 2024 ?
FinTech : Pennylane lève 15 millions d’euros auprès de Sequoia
EdTech: IconoClass lève 3 millions d’euros pour se lancer à Londres
[FW Brésil] Face au «Retail Apocalypse», un écosystème brésilien en pleine ébullition