ActualitéBusinessDistributionTech

L’Oréal et Founders Factory sélectionnent 5 start-up pour accélérer dans la beauté connectée

  • Les jeunes pousses qui ont convaincu le groupe français et l’incubateur anglais seront accélérées pendant six mois.
     
  • Founders Factory mettra à disposition des start-up sélectionnées son équipe de 60 experts digitaux.
     
  • En 2015, L’Oréal a réalisé un chiffre d’affaires de 25,26 milliards d’euros.

 

L’Oréal multiplie les initiatives pour se rapprocher des acteurs du secteur digital. En partenariat avec l’incubateur anglais Founders Factory, le groupe français de produits cosmétiques a annoncé les cinq premières start-up, spécialisées dans la beauté, qui ont été sélectionnées pour bénéficier de son programme d’accélération. «Nous sommes convaincus que l’innovation ouverte sera la clé pour identifier de nouvelles idées rupturistes et co-développer de nouveaux services, afin de mieux répondre aux besoins de nos consommateurs», précise Lubomira Rochet, Chief Digital Officer de L’Oréal. 

La collaboration entre les deux entités remonte à mai 2016 lorsque L’Oréal avait annoncé un investissement, dont le montant n’avait pas été précisé, dans Founders Factory pour accélérer son développement en matière de beauté connectée. 

Dans le cadre de leur collaboration, L’Oréal et Founders Factory entendent accompagner cinq start-up par an. Pour rejoindre la première promotion, 180 sociétés du monde entier ont envoyé leur candidature. Les jeunes pousses qui ont convaincu le groupe français et l’incubateur anglais seront accélérées pendant six mois.

Founders Factory met à disposition ses 60 experts digitaux 

Les jeunes pousses bénéficieront de «l’expertise et du savoir-faire» de L’Oréal dans le marketing, la recherche et l’innovation. De son côté, Founders Factory mettra à disposition son équipe de 60 experts digitaux pour apporter «un accompagnement et un soutien opération opérationnel» aux start-up sélectionnées. «Nous comprenons à quel point il est difficile de créer une entreprise prospère et savons que chaque fondateur de société doit savoir gérer la pression au niveau financier, temps et ressource», explique Henry Lane Fox, co-fondateur et PDG de Founders Factory, qui souhaite offrir «un tremplin inédit aux start-up qui souhaitent une portée mondiale».

Il y a quelques semaines, L’Oréal avait annoncé un investissement dans Partech International Venture VII, fonds de capital-risque géré par Partech Ventures. Cette opération doit permettre au groupe français de participer au financement de start-up dans le secteur digital à l’échelle internationale. Au CES de Las Vegas, L’Oréal a également présenté une brosse à cheveux connectée, développée en partenariat avec Withings, qui a reçu le Prix international de l’innovation du CES. Celle-ci sera commercialisée mi-2017 sous Kérastase, la marque capillaire du groupe de produits cosmétiques. En 2015, L’Oréal a réalisé un chiffre d’affaires de 25,26 milliards d’euros, en hausse de 3,9% à données comparables. 

[tabs]

[tab title= « Les 5 start-up sélectionnées par L’Oréal et Founders Factory »]

  • InsitU

Lancée par Maria Salichou, une scientifique d’origine grecque, la start-up InsitU propose des produits cosmétiques naturels et personnalisables, développées par des experts scientifiques et disponibles via une boutique en ligne.

  • Preemadonna

Fondée par l’Américaine Preemadonna, la jeune pousse Preemadonna a développé l’application Preemadonna’s Nailbot qui permet de créer et d’imprimer des motifs sur des ongles via un smartphone, en seulement quelques secondes. 

  • Tailify

Fondée par le Suédois Fredrik Segerby et le Norvégien Didrik Svendsen, la start-up Tailify, basée à Londres, rassemble les grandes marques et les influenceurs des réseaux sociaux pour leur permettre de lancer des campagnes marketing. Dans le même temps, l’entreprise offre la possibilité aux influenceurs de diffuser et montétiser leur contenu.

  • Veleza

Lancée par le Lituanien Martynas Nikolajevas, la start-up Veleza a conçu une application qui réunit une communauté de passionnées des soins de beauté pour leur permettre de découvrir des produits adaptés à leurs besoins et de bénéficier de conseils et retours sur les produits en temps réel.

  • Cosmose

Fondée par le Polonais Miron Mironiuk, la société Cosmose, basée à Shanghai et Hong Kong, a mis au point une technologie de géolocalisation qui permet aux distributeurs de cibler leurs clients via des canaux de ventes en ligne.

[/tab]

[/tabs]

Lire aussi : 

Tags
atelier-platform

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This