A la uneActualitéAsieEurope

L’Uberisation galopante vue par les experts

L’opposition entre les taxis, représentants de l’économie traditionnelle, et Uber est à son paroxysme. Les affrontements ont lieu dans les rues mais aussi sur Twitter où fleurit une forme de «taxis-bashing». Frenchweb revient sur les avis de ses experts sur ce phénomène, pour prendre du recul sur l’actualité brûlante. Présent dans tous les secteurs, le sujet passionne.

Dernier épisode, la mise en garde à vue, selon l’AFP, de deux dirigeants d’Uber en France dans une enquête pour exercice illégal de la profession de taxi et travail illégal.

L’expert Olivier Ezratty détaille les arcanes du phénomène dans différents secteurs.

Olivier-Ezratty

 

Olivier Ezratty est consultant en nouvelles technologies et auteur d’Opinions Libres, un blog sur les médias numériques (TV numérique, cinéma numérique, photo numérique), et sur l’entrepreneuriat (innovation, marketing, politiques publiques…). Olivier est expert pour FrenchWeb.

 

 

«Se faire uberiser»: distinguer le mythe de la réalité, par Bertrand Duperrin.

BeCapture d’écran 2015-01-07 à 16.48.12rtrand Duperrin est Digital Transformation Practice Leader chez Emakina.FR. Il a été précédemment directeur conseil chez Nextmodernity, un cabinet dans le domaine de la transformation des entreprises et du management au travers du social business et de l’utilisation des technologies sociales.

Il traite régulièrement de l’actualité social media sur son blog.

 

 

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
L’Uberisation galopante vue par les experts
UE: Thierry Breton l’affirme, la supervision des Gafa sera du ressort de chaque État membre
Royaume-Uni: Nokia signe son premier contrat 5G depuis l’exclusion de Huawei
eSport : PandaScore lève 5 millions d’euros auprès de Serena et Alven
S’adapter: le maître-mot des artisans et des boutiques depuis le confinement
Cryptoactif: Bitpanda lève 52 millions de dollars auprès du fonds de Peter Thiel 
Comment Cafeyn profite de la crise pour se renforcer