ActualitéDistributionLes levées de fonds

WeWork, le spécialiste américain du partage de bureaux, valorisé 10 milliards de dollars

Le montant

WeWork, une entreprise américaine spécialisée dans la location de bureaux pour les professionnels, vient de lever 400 millions de dollars (357,4 millions d’euros) auprès de Fidelity Management & Research et de ses actionnaires historiques, rapporte le Wall Street Journal. En décembre, un précédent tour de table de 355 millions de dollars avait été bouclé par l’entreprise, auprès de T. Rowe Price Associates Inc, Wellington Management mais aussi de la banque d’affaires Goldman Sachs.

Au final, avec cette nouvelle opération, la valorisation de l’entreprise bondit à 10 milliards de dollars, selon le quotidien, ce qui place l’entreprise à des niveaux similaires à Pinterest, Airbnb, Dropbox ou Spotify. Elle rejoint ainsi le club des «licornes».

Le marché

Fondée en 2010, WeWork propose aux particuliers, aux freelances, aux entrepreneurs, aux start-up ou même aux artistes de louer des espaces de travail en commun, des salles de conférences ou pour organiser des événements. Pour renfoncer l’esprit de coworking, la société a également travaillé à développer une communauté de 25 000 membres à qui elle propose d’interagir par le biais d’une application mobile. Les tarifs démarrent à partir de 45 dollars par mois pour l’offre la plus standard.

L’activité de WeWork n’est cependant pas exempte de complexité. L’entreprise loue des immeubles ou des étages entiers à long terme auprès des propriétaires, pour les relouer à court terme – avec des forfaits au mois -, ce qui la rend très dépendante de la demande, explique le Wall Street Journal, qui précise que l’entreprise n’a pas voulu lui communiquer de chiffres. Par conséquent, WeWork localise ses activités dans les zones à fortes demandes aux Etats-Unis (Boston, Chicago…), Israël, Royaume-Uni, Pays-Bas.

Les acteurs en France

En France, plusieurs start-up apportent également des solutions de location à destination des entreprises, avec des modèles économiques parfois différents. Ainsi, le cofondateur de Deskup estimait, dans une interview à Frenchweb, en 2013, que «6 millions de mètres carrés de bureaux ne sont pas occupés rien qu’en Île-de-France». Le site de mise en relation Bureaux à Partager propose lui aussi des bureaux, des salles de réunion ou des espaces de coworking.

[tabs]

[tab title= »WeWork: les données clés »]

PDG : Adam Neumann

Création : 2010

Siège : New York

Marché : location de bureaux pour les professionnels

Valorisation : 10 milliards de dollars (Wall Street Journal)

[/tab]

[/tabs]

Crédit photo: WeWork
Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This