Data Room

[Lutte contre le chômage] Qapa dégaine de nouvelles solutions

Qapa, le réseau de matching dédié à l’emploi, qui ambitionnait lors de son lancement de « réduire le chômage de 10% », propose de nouvelles solutions afin de perfectionner sa luttre contre le chômage.

Au programme,

  • Un outil de matching amélioré qui permettrait aux recruteurs d’accéder gratuitement en temps-réel à des candidats qui correspondent « exactement » à leur demande. Qapa aspire ainsi à proposer une sélection de profils 100% adaptés aux recherches des recruteurs. De leur côté, les candidats pourraient désormais recevoir automatiquement les offres qui leurs correspondent sans même procéder à des recherches.
  • Le sourcing sur les réseaux sociaux. En effet, le site puise, dorénavant, de nouveaux profils sur différentes plateformes sociales auxquels il applique son algorithme de matching basé sur des critères simples et objectifs comme le salaire, le lieu de travail, la disponibilité et les compétences réelles.

Grâce à ces solutions enrichies, le site espère fluidifier davantage le marché de l’emploi.

Qapa a annoncé la semaine dernière un partenariat avec la Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises Paris Ile-de-France. La société officialisait également en juillet dernier une levée de fonds d’1,7 million d’euros.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

2 thoughts on “[Lutte contre le chômage] Qapa dégaine de nouvelles solutions”

  1. Ces solutions de rapprochement ne sont pas nouvelles en France.

    Le site Meteojob propose de rapprocher automatiquement les candidats et les offres d’emploi par matching depuis maintenant 3 ans.

    Je suis inscrit sur Qapa depuis cet été, et l’impression que j’en ai est celle d’une coquille vide. Une belle coquille certes, le site est très esthétique, épuré et ergonomique, mais je n’ai aucune offre proposée après 2 mois de présence, et aucun recruteur qui ne me contacte.

    Avec le même profil sur Meteojob, on me propose un très grand nombre d’offres de Chef de projet web et informatique, ordonnées par affinité avec mon profil.

    Elles ne sont pas toutes à 100% correspondantes à ma recherche, mais je pense ce n’est pas un objectif réalisable dans l’emploi où il existe une part non négligeables de critères subjectifs.

    Pour résumer, je pense que les fonctionnements de ces 2 sites sont très proches, mais je donnerais un avantage en terme de contenu et d’animation au site à Meteojob qui il faut dire est présent sur le marché depuis plus longtemps.

  2. Je suis d’accord avec Julien, j’ajouterai même qu’il y a plusieurs sites américains très en pointe sur cette stratégie de Jobmatching. Et tous sont arrêtés par ce plafond de verre qu’est le volume et la qualité des infos à recueillir de part et d’autre (côtés candidat et recruteur). Après 3 ans, ces sites existent sur le marché mais ne l’ont pas transformé du tout.

    Aussi, Qapa fonde son raisonnement sur le fait qu’il y ait des centaines de milliers d’emploi non pourvus en France…
    J’invite les journalistes qui relaient cette info à vérifier les sources.
    Voici l’un des nombreux commentaires sur ces chiffres odnt se sont aussi saisis les politiques : http://blog.lefigaro.fr/social/2011/02/le-mirage-des-offres-demploi-n.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This