ActualitéRetail & eCommerce

Madeleine Market revendique 40 000 membres pour un panier moyen de 75 euros

Le panier moyen du site serait de 75 euros contre 87 euros chez les e-commerçants français en moyenne.

Madeleine Market, l’épicerie 2.0 lancée fin 2012, révèle dans une infographie quelques chiffres sur l’activité de son site de e-commerce, dont un partenariat a été noué avec Gault & Millau pour la sélection des produits. Le détaillant revendique plus de 40 000 membres pour plus de 15 000 commandes livrées sur son site :

  • aurait 10% de son trafic en provenance des réseaux sociaux (le site dispose de plus de 1 800 abonnés à son compte Twitter et 12 000 sur Facebook)
  • deux tiers des commandes seraient expédiées hors d’Ile de France
  • 78% des clients n’auraient pas payé de frais de livraison
  • le panier moyen du site serait de 75 euros parmi plus de 5 000 produits et 200 marques présentes (un niveau inférieur donc au panier moyen de 87 euros chez les e-commerçants en France en moyenne au deuxième trimestre 2013 selon les chiffres de la Fevad)

 

infographieSemaineduGoutMadeleineMarket-1

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

16 commentaires

  1. Etonnant qu’aucun journaliste ne relève nulle part (et surtout vous French Web) que Madeleine Market n’est pas une start-up. Le site existait déjà depuis plusieurs années. On n’arrive évidemment pas à ces métriques en moins d’un an.

  2. Et encore, il faudrait enlever toutes les marques sans produits et celles où tous les produits sont en rupture depuis bien longtemps. Du côté produit, il doit bien y en avoir 20% qui sont dans plusieurs catégories, ce qui nous amène à 1200 produits à peine. Si encore une fois on enlève les trop nombreuses références en rupture, j’ai bien peur qu’on puisse à peine en commander 600. Du coup les autres chiffres… Un journaliste pour faire son boulot ? Pour demander à Gault & Millau où et quand (et pourquoi à y être) ils auraient recommandé Madeleine Market par exemple

  3. Commande d’une carte cadeau qui devait être expédiée le 09 décembre…reçu le 19 décembre avec comme excuse « grève de la poste »…mais oui bien sur  :) 
    Je commande donc le 19  et …le code de la carte cadeau ne fonctionne pas. 
    Pour info: Plus d’assistance par téléphone depuis 1 semaine (ils ont mis un répondeur) et aucune réponse aux mails.

  4. Le site internet ne propose pas d’outil d’évaluation donc je ne vois pas comment ils ont mesuré leur 98% de taux de satisfaction… Surtout que lorsque l’on recherche des avis sur le web, les résultats sont tous négatifs et sont concentrés sur « lesarnaques.fr », « kimarnaque.fr », etc.
     
    De très nombreux clients qui ont voulu commander pour les fêtes se sont retrouvés face à un service client totalement incompétent (pas de réponse ni aux emails, ni sur le tchat, sans parler du téléphone qui est une messagerie automatique). Le temps moyen de 2h a sans aucun doute lui aussi été mesuré au doigt mouillé…
    Personnellement, mes deux colis (19.90€ de frais de port !) ont mis 4 jours pour être livrés au lieu des 48 heures promises.

    Vous ne devriez pas diffuser ce genre d’infographie publicitaire sans aucune vérification, ni commentaire de la rédaction.

Bouton retour en haut de la page
Madeleine Market revendique 40 000 membres pour un panier moyen de 75 euros
[DECODE Brésil] Le Brésil est-il une terre de marketing d’influence ?
apple
Apple: pourquoi le chef de la sécurité est-il accusé de corruption?
Altice Europe: Patrick Drahi lance une offre publique pour retirer le groupe de la Bourse
Réseaux sociaux: après les innovations, l’uniformisation?
Livraison : la rapidité n’est pas le premier critère du consommateur
Cashfree
FinTech: l’Indien Cashfree lève 35,3 millions de dollars auprès d’Apis Partners et Y Combinator