ActualitéBusinessIntelligence ArtificielleInvestissementsLes levées de fondsMarketing & Communication

MarTech : 2,2 millions d’euros pour les Français d’Inbox

Face à des consommateurs de plus en plus insaisissables, en raison d’une offre de plus en en plus large et la multiplication des canaux de communication couplée à celle des écrans qui sont autant de moyens de les (sur)solliciter, les marques doivent revoir leur stratégie marketing pour séduire et fidéliser une clientèle de plus en plus exigeante. Du haut de ses près de vingt ans d’expérience dans le secteur, Inbox, fournisseur de solutions en marketing relationnel et optimisation de la valeur client, a été aux premières loges de l’évolution du marché. Pour rester à la pointe sur ce dernier, la société francilienne lève aujourd’hui 2,2 millions d’euros auprès d’Omnes Capital et Sofiouest (Klaxoon, Lengow, Sellsy…).

Fondée en 2001 par Stéphane Amarsy et Marilyn Courtois, Inbox est une entreprise convaincue qu’il est désormais impossible de titrer son épingle du jeu sur le plan marketing sans data science. Difficile de lui donner tort dans la mesure où les données sont devenues le nouvel or noir des marques pour mieux comprendre les attentes et les besoins des consommateurs, et ainsi leur apporter des réponses adéquates. 

Le logiciel D-FoX comme fer de lance 

Dans ce cadre, la société basée à Malakoff (Hauts-de-Seine) propose une gamme d’outils SaaS aux entreprises pour qu’elles puissent mettre en place une stratégie marketing data-driven et ainsi personnaliser la relation client. Pour y parvenir, Inbox mise sur l’intelligence artificielle. «A date, tous les outils marketing sont conçus pour être utilisés par des humains. Je pense que le futur n’est pas là. Il faut confier à l’IA toutes les décisions opérationnelles. Les marketeurs se recentreront sur plus de valeur en se focalisant sur la communication, la créativité et l’expérience client», estime Stéphane Amarsy, co-fondateur et CEO de l’entreprise française.

Partant de cette analyse, Inbox prévoit de s’appuyer sur ce financement pour accélérer le développement de D-FoX, un logiciel qui vise à considérablement améliorer le marketing relationnel des entreprises. «Aujourd’hui, les outils existants sont déjà capables de personnaliser une offre, mais D-FoX permettra de façon industrielle et totalement automatisée d’en créer des milliers correspondant aux aspirations individuelles de chaque client», indique la société qui a réalisé 6,2 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018, dont 45% à l’international. Comptant 80 salariés et 5 bureaux dans le monde (Paris, Bruxelles, Tunis, Montréal et Casablanca) dans le monde, Inbox a notamment convaincu Orange, Le Monde, Le Figaro et HSBC d’utiliser ses solutions.

Inbox : les données clés

Fondateurs : Stéphane Amarsy et Marilyn Courtois
Création : 2001
Siège social : Malakoff (Île-de-France)
Activité : fournisseur de solutions en marketing relationnel et optimisation de la valeur client
Financement : 2,2 millions d’euros en juin 2019

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
MarTech : 2,2 millions d’euros pour les Français d’Inbox
La Silicon Valley, tu passes ou tu t’en passes? 2/2
Face à Stadia et la PlayStation 5, Microsoft dévoile sa Xbox Series X
«En France, nous n’avons pas assez de pure-players dans le numérique»
Les offres d’emploi de la semaine
Voiture autonome : Waymo s’offre la startup britannique Latent Logic pour mettre les pieds en Europe
iPhone: Apple rachète la startup Spectral Edge, spécialiste de l’amélioration photographique
Copy link