ActualitéMedia

Mediapart: un média à part, un modèle payant !

Mediapart fêtera son cinquième anniversaire le 16 mars prochain. Pour l’occasion, le pure player a annoncé une batterie de nouveaux projets. Rentable depuis 2 ans, le site d’information est le seul média français a avoir gagné le pari du tout payant… Frenchweb en profite pour prendre le pouls des autres principaux pure players français.

mediapart-3

Au sommaire :

Fondé le 16 mars 2008, Mediapart est sur le point de fêter son cinquième anniversaire. Le site d’information, rentable depuis 2 ans, fait figure d’exception dans le paysage des pure players français. Totalement transparent, le média a profité de l’occasion pour lever le voile sur une batterie de chiffres révélateurs d’un business modèle qui fonctionne ! Les détails en images.

Près de 5 ans après son lancement, le 16 mars 2008, Mediapart compte aujourd’hui 45 collaborateurs, dont 31 journalistes. Frenchweb revient sur les piliers de l’entité.

Après notamment être passée par Le Monde Interactif et 20 minutes, Hélène Fromen, 41 ans, a rejoint en 2009 les équipes de Mediapart comme directrice exécutive. Passionnée par le web et le monde de l’information, elle s’intéresse plus particulièrement à l’organisation humaine à l’origine des médias. Portrait.

Audience, chiffres d’affaires, équipes, axes de développement… La rédaction prend le pouls de Rue89Atlantico et le Huffington Post.

Jeudi dernier Mediapart a dévoilé sur une batterie de nouveautés à l’occasion de son cinquième anniversaire. Fondé le 6 mai 2007 et racheté depuis par Le Nouvel Obs, Rue89 est également sur le point de souffler une nouvelle bougie. L’occasion pour Frenchweb de revenir, en trois questions, sur la santé du pure player avec Pierre Haski, son président et co-fondateur.

La fiche société de Mediapart sur Societe.FrenchWeb.fr

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

4 commentaires

  1. Rentable… bravo. Mais, est-ce rentable en étant sous perfusion des aides du gouvernement ou bien sans aucune subvention d’aucune sorte ?

  2. Mediapart n’a rien d’un média au sens où on l’entend traditionnellement. Il s’agit plutôt d’une officine politique avançant à visage masqué qui fut créée pour faire du tort à Sarkozy.

    Sans les subventions plus ou moins occultes que Plenel n’a cessé de recevoir de ses amis, ce site aurait fermé depuis longtemps. Il sera d’ailleurs très instructif de voir combien de temps il pourra survivre maintenant qu’il a perdu de son utilité originelle…

Share This