Amérique du nordAsieBusinessLes contributeursStartup

Miami: nouvelle porte d’entrée des start-up sur le continent américain

Alors que New York et San Francisco n’ont plus leurs preuves à faire pour attirer les jeunes entreprises prometteuses, Miami s’impose progressivement comme une alternative intéressante pour une première implantation sur le marché US. Voici 4 bonnes raisons de commencer votre aventure américaine en Floride.

1/ Miami: une ville connectée et dynamique

Miami a encore bien souvent l’image d’une destination touristique. Pourtant derrière les palmiers, le soleil, et la fête, l’activité économique de la ville est en plein essor. En 2016, Miami s’est ainsi classée au second rang national pour la création d’entreprises, et héberge plus de 140 start-ups à forte croissance. Desservie par des vols quotidiens avec la France, Miami n’a que 6 heures de décalage horaire ce qui permet de maintenir un contact rapproché entre les équipes. 

2/ Miami: une ville qui reste financièrement accessible

Même si les prix de l’immobilier à Miami ont fortement augmenté ces dernières années, le coût de la vie reste inférieur de -20% par rapport à New York, et de -40% par rapport à San Francisco. De plus taxe de l’Etat de Floride sur les entreprises est l’une des plus basses du pays : 5,5% à partir de 50 000 $ de Chiffre d’Affaires. Autre point non négligeable, l’impôt sur le revenu de l’Etat de Floride est inexistant. 

3/ Un écosystème Web qui se développe

L’écosystème digital de Miami se structure et attire de plus en plus d’employés qualifiées. « Le secteur du Tourisme et de la santé sont les fers de lance du développement du digital à Miami », témoigne David Azar, dirigeant de l’agence digitale Outsmart Labs implantée à Miami depuis 10 ans. Les acteurs majeurs de l’écosystème digital de Miami sont, entre autres, l’incubateur Venture Hive qui héberge des start-ups prometteuses comme Stargazer (influenceur marketing) ; Investir.us qui accompagne les projets des investisseurs aux Etats Unis ou encore AGP Miami le plus grand groupe de Business Angels local. 

4/ Une connexion directe avec l’Amérique du Sud

Avec une forte communauté hispanique, la ville de Miami est tournée vers l’Amérique Latine et l’espagnol est plus fréquemment parlé que l’anglais. De nombreuses entreprises internationales ont établi un bureau à Miami pour piloter leurs activités en Amérique du Sud. Chaque année, la conférence Emerge America impose Miami comme le Hub Technologique des Amériques, et de nombreuses start-up sont créées pour cibler le marché hispanique, comme par exemple Open English. Facebook, Google, Amazon, Criteo ou Prestashop font également partie des entreprises ayant une implantation dans la ville.

Même si Miami n’est pas encore l’équivalent de New-York ou de la Silicon Valley, il s’agit d’un emplacement intéressant et à considérer pour une première implantation sur le marché américain.

[tab title= « Le contributeur »]

Pierre-Alexandre MESSNER

 

Diplômé de l’ESSEC, Pierre-Alexandre Messner est consultant en marketing digital. Il a été Digital Manager pour de grandes marques, à l'image de FMCG pendant 5 ans. En 2016, il a créé l’agence digitale Web Sparkler pour accompagner les marques et les professionnels du marketing dans leurs stratégies digitales.

 

[/tab]

[/tabs]

Lire aussi : 7 choses à savoir pour décrocher un job dans la Silicon Valley

Tags
atelier-platform

contributeur

Les contributeurs sont des auteurs indépendants de la Rédaction de FrenchWeb. Leurs propos et positions leurs sont personnels.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This