ActualitéBusinessFinTechHR Tech

Mooncard lève 5 millions d’euros pour simplifier la gestion des notes de frais

Le montant

La FinTech française Mooncard, qui développe une solution de paiement et de gestion des notes de frais pour les entreprises, a bouclé un tour de table de 5 millions d’euros. Pour cette opération, la société s’est entourée des fonds Aglaé Ventures et Raise Ventures.Apple-converted-space »> 

Le marché

Fondée en 2016 par Tristan Leteurtre et Damien Metzger, Mooncard a vu le jour pour améliorer le traitement des notes de frais. Pour ce faire, la jeune pousse a conçu une carte de paiement qui permet de régler toutes les dépenses d’une entreprise (achat en ligne, abonnement, déplacement…) et d’en automatiser la gestion administrative (pré-remplissage des données, stockage des justificatifs, traitement comptable…). Pour éviter les dérives, les entreprises peuvent intégrer plus de 40 critères de limitation d’usage (horaires, zones géographiques…), de manière à pouvoir confier sans crainte une carte de paiement à chaque salarié, qui n’aura plus à avancer de l’argent personnel dans le cadre de son travail. Avec ce dispositif, l’objectif est ainsi de se passer d’Excel, encore utilisé par 85% des collaborateurs en France pour gérer leurs notes de frais. Or pour Tristan Leteurtre, co-fondateur et CEO de la FinTech, «une bonne de frais est une note de frais morte, qui n’existe plus».

Mooncard estime que le temps passé à traiter des notes de frais représente l’équivalent de 55 jours de travail par an pour une PME de 50 salariés, soit un coût de plus de 20 000 euros par an. A l’échelle de l’Hexagone, où 2,5 millions de salariés effectuent des notes de frais régulièrement, la société estime que le coût de la gestion des notes de frais s’élève à 3,6 milliards d’euros par an pour les entreprises françaises. A ce jour, la start-up indique qu’elle équipe plus d’un millier d’entreprises, dont Air France, Vinci, Ledger et Le Slip Français.

«Les logiciels et les applications sortis dernièrement se sont tous efforcés de digitaliser ou réduire la gestion des notes de frais, mais pas de l’éliminer. Ils n’ont fait que déplacer le problème : une note de frais à saisir dans un tableau Excel ou une application mobile, cela reste toujours une note de frais ! La vraie solution, c’est d’automatiser tout le traitement, et de tuer physiquement la note de frais», explique Tristan Leteurtre, co-fondateur et CEO de Mooncard.

Les objectifs de la Start-upApple-converted-space »> 

Ce financement doit permettre à Mooncard de monter en puissance en France. «Grâce à cette levée de fonds, nous allons pouvoir accélérer notre déploiement et viser les 200 000 utilisateurs de carte d’ici 2021», indique Tristan Leteurtre.

Mooncard : les données clés

Fondateurs : Tristan Leteurtre et Damien Metzger
Création : 2016
Siège social : Paris
Activité : solution de paiement et de gestion des notes de frais pour les entreprises
Financement : 5 millions d’euros en janvier 2019

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Share This