ActualitéBusinessFinTechStartupStartup du jourTech

[FW Radar] Mooncard, la carte de paiement qui remplace les notes de frais

Lancée en mars 2016 par Damien Metzger, Christophe Cremer et Tristan Leteurtre, Mooncard propose une carte de paiement pour remplacer les notes de frais.

Plus de détails avec Tristan Leteurtre, président de Mooncard.

FrenchWeb: A quel besoin répond votre service?

tristant-leteurtreTristan Leteurtre, président de Mooncard: Parmi les entreprises françaises en activité, plus de 80 % sont confrontées à des problématiques de frais et des enjeux de paiement. Pour faire face à cette situation, Mooncard propose aux entreprises de toutes tailles une solution complète, innovante et sécurisée qui les libère définitivement des contraintes de la gestion des dépenses et des notes de frais. En moyenne, l’entreprise passe environ 3 à 4h par mois à gérer les notes de frais et dépenses professionnelles de chaque collaborateur avec un coût de traitement s’élevant à 240 euros par mois.

Quelle est votre proposition de valeur?

Face à ce constat, nous avons inventé une solution complète de gestion de dépenses, depuis le paiement jusqu’à la comptabilité. 

Constituée d’une carte de paiement de nouvelle génération pilotée en temps réel, nous faisons bénéficier les entreprises de la révolution des moyens de paiement dans leur gestion quotidienne.

Grâce à cette solution, les entreprises peuvent améliorer leur visibilité sur les dépenses, optimiser leur comptabilité et réaliser de réelles économies impactant directement leurs résultats (économie de gestion de 70% pour les salariés et comptables).

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

La gestion des notes de frais est un casse-tête quotidien qui touche toutes les entreprises et indépendants, quel que soit leur secteur d’activité (consultants, professions libérales, auto-entrepreneurs…). Dans une entreprise de 10 personnes, les commerciaux et comptables économisent 3 jours par mois. Soit environ 1 800 euros d’économie par collaborateur et par an. Nous permettons également aux collaborateurs de ne plus payer avec leur argent personnel: c’est un vrai point de douleur dans les PME. C’est pourquoi nous faisons rapidement l’unanimité chez les clients: c’est l’une des seules solutions qui plaise à la fois au dirigeant, au comptable et aux salariés! 

Qui sont vos concurrents?

Depuis 10 ans, l’offre s’est structurée autour de deux types d’acteurs: les cartes bancaires classiques d’entreprise, et les logiciels de notes de frais: ce sont des mondes très séparés. Seul American Express a combiné ces deux univers. Mais la couverture en France et Europe est insuffisante. C’est pourquoi nous pensons que notre combinaison Mastercard + logiciel présente un intérêt certain: créer de la valeur pour les entreprises et apporter un contrôle qu’aucune carte auparavant n’avait proposé, avec notre système de paramétrage en temps réel.  

Quel est votre plan de développement?

Le monde des paiements en entreprise a été négligé depuis 20 ans, nous estimons que rien qu’en France, 650 000 entreprises sont confrontées à une gestion inefficace de leurs paiements et notes de frais. La combinaison d’une carte de paiement avec un logiciel ouvre la porte de nombreux services dans l’entreprise: services financiers et paiement, assurances, comptabilité. Nous avons commencé avec la carte paramétrable, mais d’autres services seront annoncés courant 2017! Et nous prévoyons d’ouvrir de nouveaux pays: Benelux, Allemagne, Italie et Espagne.

Quels sont vos enjeux?

Notre ambition est de libérer les 2 millions de dirigeants et salariés français. Notre objectif est de déployer entre 100 000 et 200 000 cartes à trois ans. Tous les dirigeants, salariés et comptables que nous rencontrons expriment un besoin fort, car l’offre actuelle est clairement insuffisante. Nous voulons garder une avance forte sur notre technologie: le remplissage automatique des frais (transactions, emails, agenda) en améliorant l’intelligence de nos systèmes. De plus, la gestion comptable et le contrôle sont des facteurs clés pour l’adoption massive des entreprises: notre roadmap rajoute toutes les semaines des nouveaux logiciels comptables et des fonctionnalités de contrôle.

[tabs]

[tab title= »Mooncard : les données clés »]

Fondateurs : Damien Metzger, Christophe Cremer et Tristan Leteurtre

Date de création : mars 2016

Levée de fonds : 750 000 euros auprès de business angels

Siège : Paris

[/tab]

[/tabs]

Lire aussi: Ces start-up qui s’attaquent à la gestion des notes de frais

Tags

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This