ActualitéBusinessTelecom

Moratoire sur la 5G: Cédric O défend une «technologie indispensable» face à la maire EELV de Strasbourg

AFP

Le secrétaire d’Etat au numérique Cédric O a défendu la « technologie indispensable » de la 5G face aux réticences de la maire EELV de Strasbourg, Jeanne Barseghian, qui réclame avec d’autres élus un moratoire sur son déploiement. « La 5G, qui sera déployée en France d’ici la fin de l’année », va devenir « à court terme » une « technologie indispensable pour éviter la saturation des réseaux 4G, compte tenu de l’augmentation de la consommation », a plaidé M. O dans un entretien accordé aux Dernières Nouvelles d’Alsace (DNA) et mis en ligne mardi soir sur le site du quotidien régional.

En raison du conseil de défense sur le Covid, M. O avait dû annuler mardi un déplacement dans le Bas-Rhin sur le thème de la « couverture mobile et du déploiement du très haut débit et de la 5G ». Interrogé sur les réticences de la maire EELV de Strasbourg, Jeanne Barseghian, cosignataire mi-septembre avec plusieurs élus de gauche et écologistes d’une tribune réclamant un moratoire sur le déploiement de la 5G, M. O a pointé « une forme d’hypocrisie de la part de certains élus sur la question de la 5G, alors que cette technologie consomme moins d’énergie que la 4G ».

Un impact économique

Le secrétaire d’Etat avait déjà vivement dénoncé il y a une quinzaine de jours dans un entretien au Parisien le moratoire sur la 5G voté par la ville de Lille. « La Ville de Strasbourg a acheté il y a quelques années un outil de mesure d’exposition aux ondes », a-t-il poursuivi, expliquant que la collectivité avait donc « la possibilité de vérifier ce que changera la 5G ». Les contrôles des émissions d’ondes électromagnétiques, effectués majoritairement à la demande des communes et des associations, « seront renforcés » et portés à « 10 000 en 2021, dont 4 800 dédiés à la 5G », a-t-il confirmé.

« Si la maire de Strasbourg a un doute, nous sommes disposés à en faire autant qu’il faudra à Strasbourg », a ajouté M. O. Alors que certains élus de l’Eurométropole de Strasbourg, dont Mme Barseghian, ont émis des réserves quant au projet d’implantation locale d’une usine de production d’équipements pour la 4G et la 5G du géant chinois des télécoms Huawei, il a également insisté sur le fait que « la 5G, c’est aussi beaucoup d’emplois ». « Il faut que les maires se rendent compte de l’impact économique que peuvent avoir leurs prises de position », a-t-il mis en garde.

Un plan de contrôle de la 5G

Au début du mois, le ministre avait annoncé un plan de contrôle de la 5G, portant sur le niveau d’émission d’ondes électromagnétiques par les téléphones ainsi que par les antennes. L’ANFR (Agence nationale des fréquences), un organisme indépendant, « va doubler le nombre de contrôles de smartphones en 2021 »: elle effectuera « 140 contrôles de l’exposition du public aux ondes, c’est-à-dire du débit d’absorption spécifique (DAS) d’un appareil », avait-il dit. Les smartphones 5G les plus vendus seront ciblés avec des versions logicielles différentes.

Concernant les contrôles d’antennes, il devrait y en avoir « 10 000 en 2021 », contre 6 500 en 2020 et 3 066 en 2019, dont 4 800 porteront « en priorité » sur les équipements 5G, a ajouté Cédric O, et les « données seront rendues publiques ». Se déclarant « confiant » sur les conclusions du rapport de l’Anses attendu en mars 2021 sur la dangerosité de la 5G, Cédric O signalait aussi le lancement « d’études complémentaires sur la bande de fréquence de 26 Ghz » qui « sera la prochaine génération de la 5G déployée d’ici deux à trois ans ».

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Moratoire sur la 5G: Cédric O défend une «technologie indispensable» face à la maire EELV de Strasbourg
En route vers une consolidation du marché des VTC
Dans sa course contre TikTok, Snapchat lance Spotlight pour séduire les jeunes utilisateurs
Radio France
Radioplayer France: les principales radios françaises lanceront une plateforme commune en 2021
snapchat
Snap poursuit ses ambitions dans les technologies vocales avec une nouvelle acquisition
États-Unis: le compte Twitter officiel du président sera transféré à Joe Biden le jour de l’investiture
Amazon
Amazon: en France, quelles alternatives face à la suprématie du géant américain