Actualité

myThings : Stéphanie Hospital, ex vice-présidente d’Orange Digital, rejoint le conseil d’administration

Spécialisée dans le marketing programmatique et le reciblage publicitaire, myThings se dote d’un nouveau membres à son conseil d’administration : Stéphanie Hospital, ex vice-présidente d’Orange Digital. Celle qui chapeautait jusqu’alors la régie publicitaire du groupe de telecom et qui est également vice-présidente de l’IAB (l’Internet advertisong Bureau) reste toutefois administrateur.

stephanie-hospital

« Ayant été partenaire de myThings en tant qu’éditeur et annonceur, je peux personnellement témoigner de leurs avancées technologiques. Leurs services de Programmatic Marketing, qui prennent en compte aussi bien la navigation depuis les ordinateurs , depuis Facebook, ou à pa rtir des smartphones, le tout intégré au CRM, sont particulièrement bien adaptés à l’environnement publicitaire multi-écrans et numérique d’aujourd’hui » explique Stéphanie Hospital.

L’entreprise, fondée en 2005 et récemment reconnue dans le dernier classement du Technology Fast 500 de Deloitte, espère profiter de ses compétences et ainsi booster sa croissance et « permettre d’élever myThingsvers de nouveaux sommets dans l’univers marketing programmatique » selon Benny Arbel, CEO de myThings.

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
myThings : Stéphanie Hospital, ex vice-présidente d’Orange Digital, rejoint le conseil d’administration
Google va répercuter la taxe Gafa sur les tarifs de ses publicités en France et en Espagne
Covid-19: comment la crise a boosté les applications pour rester en contact avec les seniors
Ciblage publicitaire: pourquoi le projet de Google inquiète les éditeurs européens?
WhatsApp
En Afrique du Sud, les nouvelles règles d’utilisation de WhatsApp ne passent pas
Voiture autonome: Honda lance le premier véhicule au monde doté d’un système de niveau 3
Fabernovel s’étend en Chine avec une nouvelle acquisition