ActualitéBusiness

[Daily deal] NetAffiliation entre au capital de TripUnion

NetAffiliation vient d’annoncer sa prise de participation minoritaire dans le capital de la jeune société TripUnion, plateforme de deals à prix réduits auprès d’hôtels situés en France et en Europe.

Le site spécialisé dans le tourisme propose chaque jour aux internautes une nouvelle offre à prix fortement négocié. L’objectif de TripUnion est d’afficher des réductions comprises entre 50% et 80% pour tous types d’hôtels, grandes chaînes mais aussi hôtels de charme et maisons d’hôtes.

Fondé il y a à peine un mois, TripUnion s’était déjà associé à NetAffiliation dans le cadre de la gestion de ses campagnes de recrutements de nouveaux prospects. La société compte donc sur cette nouvelle opération pour consolider sa stratégie de lancement.

Pour rappel, NetAffiliation, avait opéré, en septembre dernier, une prise de participation majoritaire dans Loodies et Swelen, deux jeunes startups spécialisées respectivement dans la création de formats publicitaires innovants sur mobile et dans les technologies de diffusion publicitaire.

Créée en 2003, NetAffiliation, marque du groupe C2B, est une plateforme d’affiliation dont le CA atteint aujourd’hui les 36M €. La plateforme propose aux annonceurs de bénéficier d’un réseau de 85 000 sites affiliés prêts à relayer leurs campagnes online à travers le monde. Quelques références : Vodafone, La Redoute, Spartoo.com, Décathlon, Bwin.com, Cetelem, Swisslife, Groupon, Betclic.fr,…

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Daily deal] NetAffiliation entre au capital de TripUnion
[Webinar] Passez de 3 semaines à 3 heures avec la signature électronique
Huawei: la Suède bannit à son tour des groupes chinois de son réseau 5G
Après l’e-commerce, MercadoLibre veut devenir leader des paiements numériques en Amérique Latine
Face à Amazon, Microsoft s’allie à SpaceX (Elon Musk) pour muscler son offre cloud
[Webinar] Les nouvelles alternatives pour lire une presse de qualité
Les annonces PropTech qu’il ne fallait pas manquer depuis juin