Actualité

[News] Ce qu’il faut savoir ce matin

Airbnb sur le point de lever 100 millions de dollars ?…. [Megabox] Kim Dotcom lève le voile sur son service musical en ligne…. La Google TV disponible en France avec Sony…. Google Play : plus de 25 milliards de téléchargements effectués…. [Social TV] La start-up Zeebox débarque aux Etats-Unis…. Des pirates en ligne devront verser 1,1M d’euros aux ayants droits…. Samsung installe un centre de recherche en France….

Airbnb sur le point de lever 100 millions de dollars ?

Selon les informations de Techcrunch, la start-up californienne Airbnb, spécialisée dans la location courte durée chez l’habitant, serait sur le point de finaliser une massive levée de fonds de 100M $. Cette opération valoriserait la société entre 2 et 3 milliards de dollars. Ce troisième tour de financement embarquerait, de nouveau, les actionnaires historiques mais également un nouvel investisseur. La start-up revendiquait en juin dernier avoir passé le cap des 10M de nuitées réservées. A ce rythme, la jeune pousse pourrait atteindre les 24M de nuitées d’ici la fin de l’année. Au total, Airbnb a déjà levé près de 120M $. Son dernier tour de table la valorisait 1 milliard de dollars.


[Megabox] Kim Dotcom lève le voile sur son service musical en ligne

Kim Dotcom, fondateur de MegaUpload, a enfin dévoilé hier son tant attendu Megabox, un service de musique gratuit en ligne qui devrait, selon lui, concurrencer iTunes. L’annonce s’est faite par la mise en ligne d’une vidéo promotionnelle qui donne déjà quelques informations sur l’interface et ses fonctionnalités.

Le service devrait ainsi être totalement gratuit puisqu’il sera financé par la publicité via le logiciel Megakey (géré directement par la régie de Dotcom). Aussi, les utilisateurs devraient pouvoir connecter leurs comptes Facebook, Twitter, et YouTube au service Megabox pour une véritable interaction sociale sur le service. Selon Kim Dotcom, 90% du code de Megabox est achevé et le service sera lancé d’ici la fin de l’année.


La Google TV disponible en France avec Sony

Nous vous l’annoncions le 12 septembre dernier. Depuis ce matin, la Google TV est disponible en France. Commercialisé en partenariat avec Sony, le petit boîtier permet de connecter n’importe quel téléviseur à internet. Vendu 200 euros, ce nouveau gadget, également appelé « Google box par Sony » fait donc son arrivée dans l’Hexagone, deux ans après son lancement aux Etats-Unis.


Google Play : plus de 25 milliards de téléchargements effectués

Google a annoncé hier sur son blog que près de 25 milliards de téléchargements avaient été effectués sur sa boutique d’applications en ligne Google Play. Le service, qui existe depuis 4 ans (anciennement Android Market), compte un catalogue de plus de 675 000 applications et jeux mis à la disposition des possesseurs de smartphones et tablettes Android.


Samsung installe un centre de recherche en France

Selon une information des Echos, Samsung va installer son premier centre de recherche et développement à Sophia-Antipolis sur la Côte d’Azur. En effet, le géant coréen a repris l’été dernier des activités de connectivité mobile et de localisation de CSR (Cambridge Silicon Radio). Il rejoint ainsi d’autres leaders mondiaux du secteur de la microélectronique comme Intel, Gemalto ou encore l’américain Maxim.


[Social TV] La start-up Zeebox débarque aux Etats-Unis

Zeebox, la start-up londonienne pionnière de la social TV, vient de s’implanter outre-Atlantique. La jeune pousse, spécialiste du second écran, a en effet conclu un partenariat stratégique avec Comcast, NBC Universal et la chaîne HBO. Fondée en 2010 par Anthony Rose, l’application Zeebox permet d’interagir avec un programme live au travers de modules adaptés : chats, jeux, contenus embarqués, sondages temps réel etc… Retrouvez ici l’interview d’Anthony Rose et démo (en anglais) dans les locaux de Zeebox, à Londres.


Des pirates en ligne devront verser 1,1M d’euros aux ayants droits

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné 5 Français pour avoir diffusé illégalement des films sur internet. Faisant partie des cellules de pirates « Cinefox » et « Carnage », les accusés sont sanctionnés par des peines allant de trois à six mois de prison avec sursis, et à 1,1M€ de dommages et intérêts.

Tags
atelier-platform

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This