ActualitéBusiness

[News] Ce qu’il faut savoir ce matin

5.4 M€ pour Hubwoo, Groupon rachète Feefighters, Monitise s’offre Clairmail, les dépenses publicitaires de Google, Microsoft France contre le fisc, Symantec et son partenaire chinois, le coûteux échec de Color, quand Google fait sa pub, Jean-Bernard Levy prend les rênes de SFR.

Google intègre Play dans sa barre de navigation

Deux semaines après le lancement de Google Play, la firme de Mountain View vient d’intégrer sa nouvelle boutique en ligne dans sa barre de navigation, de quoi assurer au nouveau service une visibilité accrue. Pour rappel, Play regroupe différents services de Google dont : Android Market, Google Music, Google Movies et Google Books.


Hubwoo boucle une levée de 5,3 millions d’euros


Le français Hubwoo, spécialisé dans les solutions SaaS en cloud computing, vient de finaliser une augmentation de capital de 5,3M €. Ces fonds supplémentaires devraient notamment permettre à la société d’accélérer son développement à l’international et d’intensifier ses investissements dans les solutions de réseaux d’entreprises.


Groupon s’offre FeeFighters


Le spécialiste des daily deals vient de mettre la main sur une nouvelle start-up en s’offrant FeeFighters. Basée à Chicago, la société permet aux petites entreprises de comparer le prix des différentes solutions de paiement. Le montant de la transaction reste inconnu. Groupon compte parmi ses récentes acquisitions : CampFire, Adku, Mertado, Kima Labs ou encore Hyperpublic.


Monitise et Clairmail


L’Européen Monitise annonce qu’il achète l’Américain Clairmail, d’habitude ce genre de transaction se déroule en sens inverse géographiquement parlant. Pour 173 millions de dollars Monitise s’offre le troisième fournisseur d’applications bancaires pour mobile, Clairmail qui compte environ 6 millions d’utilisateurs actifs. Monitise, fondé en 2004, compte Visa parmi ses actionnaires. Clairmail souligne que l’union des deux entreprises servira un total de 13 millions d’utilisateurs sur quatre continents.


Les dépenses publicitaires de Google

En 2011, Google a dépensé 213 millions de publicité pour promouvoir ses produits sur le marché américain,, quatre fois plus qu’en 2010, selon les estimations de Kantar Media citées par le Wall Street Journal. Google a consacré 70 millions de dollars à la publicité télévisée contre 6 millions un an plus tôt. Pour promouvoir Google+, l’investissement publicitaire a atteint 12 millions de dollars. Globalement, les investissements publicitaires de Google représentent 1,2% de ses revenus (17,6 milliards) en 2011, contre 1,5% pour Microsoft et Apple. Le premier spot publicitaire TV de Google a été diffusé en lors du Super Bowl 2010, la finale du championnat de football américain.


Le fisc français condamné à payer 4 millions d’euros à Microsoft

Microsoft France a gagné son procés contre le fisc, qui avait exigé 20 millions d’euros au titre d’un redressement sur les années 1999 et  2001. Le tribunal administratif de Versailles a non seulement annulé la sanction mais a également condamné l’administration à payer des intéréts de 4 millions d’euros.


Symantec coupe certains liens avec la Chine

Moins de quatre ans après avoir initié un partenariat avec le chinois Huawei Technologies, l’Américain Symantec vient de rompre cette alliance par crainte de voir le gouvernement américain lui retirer sa certification en matière de sécurité pour les marchés d’Etat signale le New York Times. Symantec va vendre ses 49% de parts de Huawei qui va cesser ses activité aux USA. On note que, par ailleurs, Huawei a été écarté par le gouvernement australien d’un appel d’offre pour un réseau national haut débit d’un montant de 38 milliards de dollars.


Color voit la vie en gris


La start-up Color (appli photo géolocalisée pour iPhone transformée en appli vidéo) a levé 41 millions de dollars il y a un an, mais malgré cette montagne de cash, elle n’a aujourd’hui que 30 000 utilisateurs quotidiens constate Busines Insider. Un chiffre qui contraste avec les 15 millions d’utilisateurs d’Instagram, une autre appli photo pour iPhone.


Jean-Bernard Lévy à la tête de SFR

Jean-Bernard Lévy, président du directoire de Vivendi, se retrouve désormais à la tête de SFR. Il succède ainsi à Frank Esser, qui dirigeait cette filiale depuis une douzaine d’années. Jean-Bernard Lévy devra donc affronter à son tour « la tornade Free Mobile ».

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This