ActualitéBusinessTech

[News] Ce qu’il faut savoir ce matin

Fusion AOL-Yahoo!, Forstall est-il le nouveau sorcier d’Apple, les revenus de Google explosent, BlackBerry va mieux, jugement contre Samsung aux USA, Canal+ anticipe l’arrivée de Netflix

Les revenus de Google explosent

Bonne nouvelle pour les 31 353 employés à plein de temps de Google, le troisième trimestre sous la présidence de Larry Page, voit les revenus bruts de Google monter à 9,72 milliards $, soit une augmentation de 33% par rapport au troisième trimestre 2010. Mais Google n’atteint pas les prévisions (voir celles des analystes dans le Wall Street Journal) les plus optimistes en terme de revenu net. Les dépenses de marketing ont presque doublé passant de 661 millions en 2010 à 1,2 milliard $ au cours du trimestre 2011. Hausse spectaculaire aussi des frais de recherche et développement passant de 994 millions à 1,4 milliard $. Le Financial Times souligne que Google a embauché 2 585 employés au cours des trois derniers mois. Ceci au cours d’un trimestre qui a vu le lancement de Google+ et l’achat de Motorola.


CanalPlay contre Netflix

Libération et la Tribune évoquent CanalPlay Infinity le service de video à la demande en streaming annoncé par Canal + pour le 8 novembre: un forfait mensuel et plus de 1 000 films disponibles sur ordinateur, smartphone et tablette pour 9,99 euros par mois. Mais le combat ne sera pas facile face à l’Américain Netflix qui prépare son arrivée en France, fort de sa vingtaine de millions d’abonnés américains. Et CanalPlay devra aussi compter avec iCinéma en cours de lancement par les confondateurs d’Allociné qui ont levé 30 millions d’euros


Yahoo! allié à AOL ?

Etrange information de l’agence Reuters : le CEO d’AOL, Tim Armstong a rencontré actionnaires et investisseurs pour faire avancer l’idée d’une vente de son groupe à…Yahoo! Une alternative qui mettrait fin à la solitude d’AOL, et lui permettrait d’atteindre une taille critique, tout en faisant des économies d’échelle,  pour utiliser au mieux un réseau plus restreint de data centers etc.. Le nouvel ensemble bénéficiant d’une plus large audience serait plus attirant pour les annonceurs aux yeux d’Armstrong. Un projet innattendu alors qu’AOL ne s’est pas vraiment remis de sa fusion avec Time Warner en 2009, perdant 40% de sa valeur boursière. De son côté Yahoo! n’est pas au mieux de sa forme et étudie en ce moment des options de vente, en tout ou partie.


Forstall digne successeur de Steve Jobs ?

Le responsable du système iOS (après avoir dirigé la sortie de plusieurs versions de Mac OS X, dont Leopard) qui équipe les iPhone et les iPad, Scott Forstall, 42 ans, est le plus jeune et sans doute le plus brillant des vice-présidents d’Apple (où il est arrivé en 1997) estime l’hebdomadaire BusinessWeek qui lui consacre un très long article. Comme son défunt patron, il a du charisme, et, malgré une ambiance désenchantée, il a même réussi à faire rire la salle lors de la récente présentation de l’iPhone 4s, avec Siri l’assistant à commande vocale, la veille du décès de Steve Jobs. Forstall s’était aussi fait remarquer par son intervention lors de la conférence des développeurs en juin 2009, pendant que Jobs était absent pour raisons de santé. Mais comme Jobs, Forstall peut lasser ceux qui n’apprécient pas son intransigeance. Quoiqu’il en soit, c’est incontestablement un homme à suivre chez Apple.


Situation presque normale pour BlackBerry

Après plusieurs jours d’une panne qui a touché l’Europe puis le reste du monde, USA compris, les utilisateurs de BlackBerry retrouvent un fonctionnement presque normal. Mais hier certains clients Canadiens ou Sud-Américains subissaient encore des ralentissements de manière intermittente reconnaissait l’entreprise. Le co-CEO (RIM est dirigé par un tandem de deux CEO, une situation étrange souvent critiquée ces temps-ci) Mike Lazaridis a présenté ses excuses aux utilisateurs dans une vidéo mise en ligne sur le site de l’entreprise. Mais RIM pourrait quand même devoir faire face à des demandes de réparations financières des opérateurs qui ont dû dédommager d’une manière ou d’une autre leurs clients mécontents, comme Vodaphone ou Telefonica.


Apple marque un point contre Samsung

Une juge californienne estime que Samsung a bien violé certains brevets d’Apple avec sa tablette Galaxy mais précise qu’Apple aura du mal à faire valoir la validité des brevets en question. Cette décision fait suite à une plainte déposée par Apple en avril dernier, suivie par une demande d’interdiction de la vente de la Galaxy aux USA. Samsung s’affronte dans une vingtaine de procédures devant les juridictions de dix pays. Et, cette semaine, la cour fédérale de Sydney a décidé une interdiction temporaire de la Galaxy en Australie.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Close
Share This