Actualité

Nike abandonne sa montre connectée FuelBand pour se concentrer sur le logiciel

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

La société serait sur le point d’un accord avec Apple

Il avait été l’un des premiers à se positionner sur le marché des montres connectées, il est aussi l’un des premiers acteurs majeurs à le quitter. Nike a confirmé qu’il allait licencier une partie du personnel de sa division hardware en charge de la fabrication de sa montre connectée FuelBand, lancée en 2012. Selon Cnet US, 55 employés sur 70 seraient déjà sur le départ depuis jeudi dernier.

L’arrêt ne sera cependant pas immédiat. « La Nike+ FuelBand SE reste une partie importante de notre activité. Nous allons continuer à améliorer l’application Nike+ FuelBand, lancer de nouvelles couleurs de METALUXE, et allons vendre  le Nike+ FuelBand SE dans un avenir proche » a expliqué l’entreprise au site américain.

Il faut dire que la société, pourtant précurseur, doit affronter la concurrence actuelle et à venir de véritables mastondontes de l’électronique grand public. Parmi ceux-ci, Samsung et sa Gear Fit sortie ce mois-ci, et déjà compatible avec une vingtaine d’appareils (mobile et tablette), ou Sony et sa smartwatch bluetooth. Apple devrait quand à lui bientôt se positionner sur ce segment avec une entrée fracassante.

Mais si Nike a décidé d’en finir avec la fabrication de produits connectés, il ne jette pas pour autant totalement l’éponge. Il va en profiter pour mieux se recentrer sur le développement de son interface de programmation (API) pour vêtements connectés Nike+, qui intègre notamment NikeFuel. Comme le rappel The Verge, l’équipementier sportif a d’ailleurs ouvert son incubateur dédié Fuel Lab à San Francisco il y a une semaine et serait proche d’un accord avec… Apple. Nike n’en a donc pas totalement terminé avec les vêtements connectés. Bien au contraire.

Bouton retour en haut de la page
Nike abandonne sa montre connectée FuelBand pour se concentrer sur le logiciel
ETX Studio rachète Majelan, la plateforme de podcasts de Mathieu Gallet
Deezer s’écroule pour ses premiers pas à la Bourse de Paris, dans un contexte « difficile »
FinTech : les levées de fonds ralentissent au premier semestre
Le député MoDem Jean-Noël Barrot nommé ministre délégué au Numérique
Web3 : Comment The Sandbox a attiré plus de 300 marques dans son métavers
[Nominations] Capgemini, Teads, Linxo… Les nominations de la semaine

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media