ActualitéBusinessEuropeStartupTourisme

Nouveau départ pour BedyCasa rachetée par LSF

Ils étaient nombreux à s’intéresser à la start-up montpelliéraine BedyCasa, qu’ils savaient en difficultés, et c’est finalement à la barre du tribunal de commerce que 11 d’entre eux ont déposé une offre de reprise de l’entreprise.

Pourquoi pas avant ? Sans aucun doute en raison de la complexité de la relation avec l’un des investisseurs, «qui n’a pas réinvesti comme prévu», déclare Magali Boisseau Becerril à nos confrères d’Objectif Languedoc Roussillon. Et d’ajouter : «Il s’agissait d’un accord oral pour 2 millions d’euros et il a investi 1 million d’euros.»

BedyCasa, qui propose une alternative à Airbnb, a levé 2,6 millions d’euros depuis sa création, 1,6 million auprès de business angels et du fonds régional Soridec, et 1 million d’euros auprès de Cita Gestion, un fonds d’investissement dont Bpifrance et Kuwait Investment Authority sont les principaux actionnaires.

Magali Boisseau Becerril va pouvoir reprendre 10% du capital

La start-up s’est rapidement trouvée axphyxiée et a dû se séparer d’une vingtaine de collaborateurs pour n’en compter que trois fin 2015. Depuis Magali Boisseau Becerril s’est efforcée de recentrer les activités et de développer un logiciel B2B, gérant au quotidien les problèmes liés à la croissance du site avec une équipe atrophiée, tout en recherchant le financement nécessaire pour assurer son développement.

La société n’a finalement pas résisté et sera mise en redressement judiciaire fin août 2017. Parmi les offres de reprise, l’une d’entre elle avec Verdier Voyages échoppera au dernier moment, c’est finalement Langue Sans Frontière (LSF) qui mettra la main sur les actifs de l’entreprise. Deux business angels ont également décidé de rester dans l’aventure. Aventure qui continuera avec sa fondatrice, laquelle va pouvoir reprendre 10% du capital.

La société, qui compte désormais 8 collaborateurs, sera rebaptisée Bed & Learn. Elle complètera le développement du groupe LSF, dirigé par Marc Lavigne Delville. LSF propose des services d’apprentissage du français et souhaite compléter son offre par un service de voyages.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Nouveau départ pour BedyCasa rachetée par LSF
À Milan, des défilés virtuels pour la Fashion Week
Covid-19: Google Maps repère et cartographie les zones d’infection
WeWork réduit la voilure en Chine
FinTech: la banque publique russe Sberbank entérine sa transformation en géant de la Tech
Podcasts : La voix est-elle le nouveau graal des médias numériques ?
YouTube
Face au boycott, Facebook, Twitter et YouTube acceptent de réguler les contenus nocifs
Copy link