AcquisitionActualitéBusinessInvestissementsTech

Nouveau départ pour le Lillois Giroptic, racheté par l’Américain OpenFrame

Alors que l’on pensait l’aventure nordiste Giroptic définitivement terminée, celle-ci reprend de l’autre côté de l’Atlantique. Contrainte de mettre la clé sous la porte en début d’année, l’entreprise lilloise, qui fait figure de pionnier sur le marché concurrentiel des caméras filmant à 360 degrés, s’apprête à retrouver un second souffle aux États-Unis. Et pour cause, la société de Richard Ollier vient d’être rachetée par la start-up américaine OpenFrame, qui développe une application permettant aux agents immobiliers de créer des vidéos pour faire visiter des logements à distance. Les modalités financières de l’opération n’ont pas été dévoilées.

Après plus de six mois dans l’inconnu, Giroptic voit enfin le bout du tunnel. En mars dernier, au moment d’annoncer la fermeture de la société nordiste, Richard Ollier était bien loin de s’attendre à cet énième rebondissement. «Nous étions sur le point de conclure un accord avec un grand fabricant de smartphones – ce qui nous aurait aidé à grandir et à nous déployer. Mais à la dernière minute, cela ne s’est pas fait», avait-il déclaré. Une pilule difficile à avaler pour l’entreprise alors qu’elle avait levé 4,5 millions de dollars en 2015 auprès notamment de Partech, d’Oleg Tscheltzoff, co-fondateur de Fotolia, et du chanteur Aloe Blacc. La même année, Giroptic avait traversé l’Atlantique pour ouvrir un bureau à San Francisco.

20 000 caméras vendues en 2017Apple-converted-space »> 

A défaut de se faire au sein d’un fabricant de smartphones, la suite de l’aventure nordiste, débutée en 2008, s’écrira donc avec OpenFrame, une jeune pousse fondée cette année à Cambridge, dans le Massachusetts, qui veut démocratiser les visites virtuelles des logements auprès des agents immobiliers. «Nous sommes convaincus que grâce à notre approche innovante, nous pourrons favoriser l’adoption massive de visites vidéo dans le secteur immobilier, des propriétés de luxe aux locations à court terme peu coûteuses. L’acquisition de la propriété intellectuelle de Giroptic, notre ancien fournisseur, constituait un impératif stratégique pour offrir à nos clients le moyen le plus facile, le plus simple et le plus rapide pour créer des visites vidéo virtuelles à un prix abordable», explique Etienne Leroy, Chief Product Officer chez OpenFrame.

Avec la technologie de Giroptic désormais dans son giron, OpenFrame veut développer de nouvelles fonctionnalités pour son application, comme les rendus en 3D. L’application de la société américaine est compatible avec l’iPhone et fonctionne en connectant une caméra 360 degrés au smartphone pour prendre une image par pièce. L’application convertit ensuite chacune des photos 360 degrés en une vidéo de 23 secondes. De cette manière, les personnes intéressées par un logement peuvent le visiter sans se déplacer.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Un commentaire

  1. Un grand bravo et bonne chance pour ce nouveau départ.
    Cependant, il est tout de même dommage de constater qu’une autre technologie française part sous pavillon américain.
    Nous avons encore du mal à nous exposer et à faire la promotion de nos technologies aussi bien sur notre propre territoire qu’à l’étranger et voir une technologie aussi prometteuse devenir américaine n’est malheureusement pas très encouragement.

    Mais encore une fois, bonne chance pour ce nouveau départ!!