ActualitéTech

Paiement sans contact: du nouveau chez Google et Orange

Le secteur de plus en plus concurrentiel du paiement sans contact ne cesse d’attirer de nouveaux acteurs. Disponible via une technologie sans fil à courte portée (NFC), ce nouveau procédé devrait révolutionner les modes d’achats. En effet, d’après les chiffres de Juniper Research, ce type de paiement pourrait atteindre plus de 80 milliards € dans le monde en 2014.

Ainsi, outre-Atlantique, Google devrait lancer officiellement aujourd’hui son nouveau service de paiement par terminal mobile, baptisé Google Wallet. L’application, en test depuis le mois de mai à New York, ne serait pour l’heure compatible qu’avec le Nexus S 4G, commercialisé par l’opérateur Sprint. Selon le site américain TechCrunch, cette nouvelle offre doit permettre aux mobinautes de payer leurs achats, de profiter de promotions ou encore d’enregistrer plusieurs cartes de fidélité.

En France, Orange vient d’annoncer pour sa part qu’il allait commercialiser dès octobre prochain, une version sans contact du Samsung Galaxy S II. Ce smartphone sera ainsi le quatrième mobile distribué par l’opérateur pour ses clients Cityzi, la marque désignant les services sans contact en France. Celle-ci compte déjà plus de 150 000 adeptes et permet aux utilisateurs de bénéficier de services comprenant:

  • Des pass pour les transports en commun.
  • Le paiement dans les magasins partenaires.
  • L’acquisition de points de fidélité.
  • Le couponnage.
  • Ou encore la lecture d’étiquettes.

Dans l’Hexagone, plusieurs terminaux sans contacts ont été installés à Strasbourg et Nice afin de faciliter ce genre de transactions.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Paiement sans contact: du nouveau chez Google et Orange
À Milan, des défilés virtuels pour la Fashion Week
Covid-19: Google Maps repère et cartographie les zones d’infection
WeWork réduit la voilure en Chine
FinTech: la banque publique russe Sberbank entérine sa transformation en géant de la Tech
Podcasts : La voix est-elle le nouveau graal des médias numériques ?
YouTube
Face au boycott, Facebook, Twitter et YouTube acceptent de réguler les contenus nocifs
Copy link