ActualitéInvestissementsLes levées de fonds

Palico lève 7,3 millions de dollars et se rêve en LinkedIn du capital-risque

Le montant

Palico, une start-up française qui édite une plateforme à destination des acteurs du capital-risque, vient de lever 7,3 millions de dollars (6,6 millions d’euros) auprès de family offices et de professionnels du secteur. Cette nouvelle opération porte à 19,2 millions de dollars les montants totaux levés par l’entreprise depuis sa création.

Le marché

Fondée en 2011 par Antoine Dréan et Cédric Teissier, et lancée en 2012, Palico est une plateforme à destination des acteurs du capital-risque, dont le modèle est proche d’un réseau social et d’une marketplace. Les GPs (general partners, les dirigeants de fonds, ndlr) et les LPs (limited partners, ndlr) peuvent, par exemple, accéder, via un tableau de bord personnalisé, à un ensemble de services: fiches pratiques sur les fonds d’investissement, leurs performances, actualités relatives à tel ou tel acteur, découvrir de nouvelles opportunités d’investissements, identifier des investisseurs prêts à racheter leurs participations, obtenir des notifications sur les nouvelles nominations…

Il est également possible de fixer des rendez-vous et d’échanger des documents dans un environnement régulé, puisque l’entreprise est membre de la FINRA, la Financial Industry Regulatory Authority. Les SPs (service providers, fournisseurs de services, ndlr) peuvent également s’inscrire sur le site pour faire connaître leurs offres auprès des 7 000 gestionnaires de fonds recensés avec leurs informations (historique, portfolio…).

Sur son site Internet, la société revendique plusieurs grands comptes parmi ses clients comme Société Générale Private Banking, Generali Group, Barclays Wealth ou encore la Deutsche Bank.

Les objectifs de la Start-up

Quatre ans après son lancement, l’entreprise, qui dispose de bureaux à New York et Paris, revendique 15 000 LPs, GPs et SPs, issus de 70 pays, ayant rejoint sa communauté. Avec ce nouvel investissement, la société souhaite poursuivre le développement de sa plateforme et espère attirer «plusieurs centaines de milliers» de nouveaux membres. Cela passera notamment par le développement de nouveaux services à destination des investisseurs institutionnels et des particuliers.

Fondateurs : Antoine Dréan et Cedric Teissier

Création: 2011

Bureaux: Paris (France) et New York (Etats-Unis)

Marché: private equity

Financement: 19,2 millions de dollars levés (juin 2015)

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Palico lève 7,3 millions de dollars et se rêve en LinkedIn du capital-risque
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Copy link