Actualité

Parrot sélectionné par l’armée américaine avec cinq autres fabricants de drones

AFP

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Le fabricant de drones Parrot a annoncé mardi avoir été retenu en compagnie de cinq autres sociétés pour participer à un programme de 11 millions de dollars destiné à développer la nouvelle génération d’engins de reconnaissance destinés à l’armée américaine.

« Nous comprenons parfaitement combien un drone ultra-compact possède les atouts pour devenir un élément central de la défense», se réjouit dans un communiqué le PDG de Parrot, Henri Seydoux. « Nous sommes impatients de mettre à profit l’excellence de notre R&D afin d’intégrer l’efficacité offerte par les drones et d’accompagner la plus importante force armée et de défense au monde« . 

Nouvelle génération de drones 

Skydio, Altavian, Teal Drones, Vantage Robotics et Lumenier sont les autres entreprises sélectionnées au terme de cet appel d’offres lancé en novembre 2018. Ce programme cherche à développer une nouvelle génération de drones de reconnaissance rapidement déployable, d’un temps de vol de 30 minutes et d’une autonomie pouvant aller jusqu’à 3 kilomètres, pour un poids maximum de 1,3 kg. Ces appareils devront pouvoir être opérationnels en moins de deux minutes et tenir dans les sacs à dos standards utilisés par les soldats.

Créé en 1994, Parrot emploie 600 personnes et réalise la plupart de ses ventes à l’export. Mais après avoir connu son heure de gloire il y a quelques années, il traverse actuellement une période plus difficile et, mi-avril, il prévoyait une baisse de 28% de ses ventes à 109 millions d’euros pour tout l’exercice 2018. Fin novembre, le groupe, qui s’est fait distancer par le chinois DJI, avait même annoncé la suppression d’une centaine d’emplois.

Bouton retour en haut de la page
Parrot sélectionné par l’armée américaine avec cinq autres fabricants de drones
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
Facebook, Amazon, Uber, Twitter… Pourquoi la Tech américaine recrute moins qu’avant ?
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media