ActualitéAmérique du nordBusinessEuropeInvestissementsTech

Partech Ventures lève 400 millions d’euros

  • Ce tour de table doit approvisionner le fonds Partech International Ventures VII destiné à investir dans les start-up technologiques européennes et américaines.
     
  • Deux tiers des investissements de ce nouveau fonds seront consacrés aux start-up européennes qui développent des technologies émergentes telles que la réalité virtuelle, la blockchain ou encore les drones.
     
  • A ce jour, Partech Ventures gère 1,2 milliard d’euros d’actifs.

 

Le fonds français Partech Ventures vient de réunir 400 millions d’euros pour son fonds Partech International Ventures VII destiné à investir dans les start-up technologiques européennes et américaines. Ce dernier a déjà réalisé une dizaine d’investissements en Europe et aux États-Unis, notamment dans Qapa et A/B Tasty. Il s’agit de la quatrième levée de fonds de Partech Ventures en 18 mois.

Ce fonds est soutenu par European Investment Fund, un partenariat public-privé au sein de l’Union européenne, et Bpifrance. Une trentaine d’investisseurs européens et américains, à l’image de L’Oréal, Accenture, Nokia, Renault ou encore Adecco, ont investi dans le fonds Partech International Ventures VII.

1,2 milliard d’euros d’actifs gérés par Partech 

Deux tiers des investissements de ce nouveau fonds seront consacrés aux start-up européennes qui développent des technologies émergentes telles que la réalité virtuelle, la blockchain ou encore les drones. Le reste sera injecté dans des jeunes pousses basées dans la Silicon Valley, où Partech Ventures dispose d’un bureau, à San Francisco. Le fonds transatlantique possède également des bureaux à Paris et Berlin. A ce jour, Partech Ventures gère 1,2 milliard d’euros d’actifs. 

Partech Ventures n’a pas été la seule société de capital-risque à mobiliser plusieurs millions d’euros au cours de ces derniers mois. En février dernier, le Londonien Atomico a levé 765 millions de dollars pour la création de son fonds Atomico IV, qui vise à financer des sociétés européennes et étrangères. Plus récemment, en juin, Brent Hoberman, co-fondateur de Lastminute.com, a lancé un fonds d’amorçage doté de 60 millions de dollars pour accompagner les pépites européennes.

Lire aussi :

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This