ActualitéAffaires publiquesBusinessParisStartup

Partenariat numérique entre Paris et San Francisco

Main dans la main dans le développement économique par l’innovation, c’est l’objectif du rapprochement des écosystèmes numériques des deux villes que vient d’annoncer sur son site la Ville de Paris, par la voix de Jean-Louis Missika,  adjoint chargé de l’innovation, de la recherche et des universités.

ParisSF

Bertrand Delanoë a signé aujourd’hui avec Ed Lee, maire de San Francisco, une convention de coopération axée sur l’économie numérique et les villes intelligentes (smart cities).  Les deux villes vont par exemple coopérer sur la création de solutions comme la gestion du trafic, l’énergie, la mobilité…L’INRIA ( Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique, Paris) et le CITRIS (Center for Information Technology Research in the Interest of Society, UC Berkeley) ont lancé un programme commun.

Réunion avec le maire de San Francisco et les acteurs de la Silicon Valley

Cet accord a été conclu avec le soutien du Consulat général de France à San Francisco, il fait suite à une une réunion de travail s’est tenue entre Anne Hidalgo, première adjointe, Ed Lee, maire de San Francisco, Jean-Louis Missika,  Ron Conway, l’investisseur emblématique de la Silicon Valley et des entrepreneurs ayant connu l’expérience de la bi-localisation, dont Stéphane Distinguin, président de Cap Digital. Cet échange a permis d’identifier des pistes de travail concrètes pour les mois à venir.

« Paris et San Francisco, digital sister cities »

Citant comme exemple le Festival Futur en Seine ( Cap Digital), le communiqué indique que l’accord donnera aux entreprises une meilleure visibilité à l’international. A terme, le partenariat tend à proposer une bi-localisation des startups en région parisienne et dans la Silicon Valley qui sera favorisée via des programmes spécifiques, afin de donner aux meilleures de ces jeunes entreprises une dimension et un marché d’envergure mondiales. La convention de coopération vient renforcer le partenariat qui faisait depuis 2006 des deux villes des « Digital sister cities » (jumelles numériques).

Pour Jean-Louis Missika, « il est essentiel d’aider les startups parisiennes à se développer en Californie, où elles trouveront les capitaux et l’accès au marché américain essentiels pour leur croissance et la création d’emplois à Paris. De la même façon, Paris doit être la destination de choix pour les sociétés californiennes qui souhaitent s’implanter en Europe ».

Marion Moreau

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

3 commentaires

Bouton retour en haut de la page
Partenariat numérique entre Paris et San Francisco
Le cloud open source, ça change quoi?
4 questions sur la pénurie de semi-conducteurs qui déstabilise l’industrie mondiale
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD
Deliveroo envisage de quitter l’Espagne, où les livreurs devront bientôt être salariés
Google
GAFAM: des résultats trimestriels à nouveau mirobolants malgré quelques nuages
Xavier Niel lance une OPA simplifiée sur les actions d’Iliad, retirant le groupe de la Bourse