A la uneBusinessRetail & eCommerce

[E-commerce One-to-One] Leçon du jour : se développer à l’international

C’est la  3ème édition de la conférence E-commerce One to One à Monaco. Cette année, près de 700 décideurs sont attendus dans le Forum Grimaldi pour deux jours de conférences: Plénières, ateliers thématiques, plénière d’ouverture…

Les chiffres du jour :

  • 45 milliards d’euros : C’est le bilan des ventes réalisées sur internet en 2012, une hausse de 19% par rapport à 2011 (Lire le bilan complet). La barre des 50Mds€ devrait être franchie cette année, le secteur de l’e-commerce supplante donc le secteur des télécoms en poids économique.
  • 2/3 des e-marchands disent se développer à l’international. Leur pays préféré ? La Belgique,  pays où ils sont implantés à 83% . Viennent ensuite l’Espagne , l’Italie, les autres pays du sud de l’Europe, et les pays du nord de l’Europe.
  • Numéro 5 : c’est la position qu’occupe Asos en France ( N°2 en Europe). Le pure player de prêt-à-porter pour les 15-24 ans a été lancé en 2000 et continue sa progression.
  • 28M de $ : c’est le CA de Vente Privée aux USA, le site y revendique 600 000 membres. Mais l’Europe reste son terrain de prédilection
  • 700 : c’est le nombre d’acteurs du e-commerce qui se sont déplacés sur les 2 jours de conférence à Monaco.

Reportage et interviews sur place :

Le site officiel d’E-Commerce One-To-One

Marion Moreau

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Et l’Allemagne aussi! C’es souvent moins facile de s’y développer mais le potentiel est énorme!

Bouton retour en haut de la page
[E-commerce One-to-One] Leçon du jour : se développer à l’international
Vinted poursuit sa conquête de l’Europe avec le rachat de son concurrent United Wardrobe
Comment réussir son entretien en visio?
Médias: les Français moins enclins à payer pour s’informer que la moyenne mondiale
Alchimie cherche des fonds du coté d’Euronext Growth
Quelle est cette startup que s’arrachent les investisseurs français?
Cloud gaming: après Google et Amazon, Facebook se lance sur ce marché à un demi-milliard de dollars