ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsMarketing & Communication

Pinterest boucle un tour de table de 200 millions de dollars

Selon les informations du blog AllThingsD, le réseau social Pinterest vient de finaliser un tour de table de 200M $. Une opération qui valorise la société à hauteur de 2,5 milliards $ et qui valide donc les informations avancées par le Wall Street Journal au début du mois.

pinterest

Confirmé par le CEO Ben Silbermann, le tour de table a notamment été mené par le fonds Valiant Capital Management. Il comprend également quelques actionnaires historiques dont Andreessen Horowitz, Bessemer Venture Partners et FirstMark Capital.

Le 18 mai dernier, le tableau de liège 2.0 a levé 100M $, auprès notamment du japonais Rakuten et d’autres fonds d’investissements. Cette massive augmentation de capital avait alors valorisé la société 1,5 milliard $ et porté le montant total des fonds levés à 140M $.

Avec 48M de visiteurs uniques enregistrés en décembre dernier contre 9M un an auparavant, Pinterest envisage désormais de monétiser son audience en forte croissance, précisait l’article du Wall Street Journal.

Le spécialiste de la curation photo pourrait donc mettre en place un nouveau dispositif publicitaire dans les mois à venir. Il étudierait également la piste du e-commerce, une dimension déjà bien exploitée par la start-up new-yorkaise Fancy, qui a récemment bouclé un tour de table de 26,4M $.

Pinterest compte aujourd’hui une centaine d’employés et prévoit de doubler ses effectifs d’ici la fin de l’année pour faire face à cet emballement.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Pinterest boucle un tour de table de 200 millions de dollars
Comment les logiciels révolutionnent l’industrie automobile
IBM France: tentative d’invasion numérique par des salariés en « télégrève »
Wirecard : après le scandale, la FinTech allemande vend ses activités asiatiques
Seven Senders
E-commerce: 32 millions d’euros pour la startup de livraison Seven Senders
Aux États-Unis, les géants de la Tech se veulent conciliants avec Joe Biden
BNP Paribas et le Crédit Mutuel s’associent dans la télésurveillance