ActualitéLes levées de fondsObjets connectés

Pour parer à l’Apple Watch, Fitbit veut lever 100 millions de dollars en Bourse

Fitbit veut accélérer le rythme. La start-up californienne spécialisée dans le développement d’objets connectés pour le sport et le « bien-être », souhaite s’introduire en Bourse. Pour cela, elle a déposé jeudi un document auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), l’autorité américaine des marchés. Si le nombre d’actions émises n’est pas communiqué, la société espère lever 100 millions de dollars (89,3 millions d’euros) sur le New York Stock Exchange, sous le sigle « FIT ». Elle devrait être accompagnée par Morgan Stanley, Deutsche Bank Securities, et BofA dans cette opération.

Des offres B2C et B2B

Fondée en 2007 par Eric Friedman et James Park, Fitbit développe des objets connectés dédiés au sport. Elle commercialise une gamme de montres et de bracelets connectés permettant, selon les modèles, de suivre l’état du sommeil, la fréquence cardiaque, de mesurer les étages montés, d’afficher les contacts qui appellent ou encore de contrôler la musique. Fitbit propose aussi une balance connectée.

En plus de la vente de produits, son modèle économique repose aussi sur la vente d’abonnements dit  « premium » à 44,99 euros par an pour les membres qui souhaiteraient obtenir des d’analyses statistiques à partir de leurs données, ou les comparer à celles de leurs amis. Et pour attirer un nombre toujours plus croissant d’utilisateurs, Fitbit a aussi lancé des offres B2B, pour les entreprises intéressées par des « programmes de bien-être au travail » à destination de leurs salariés :  conseils hebdomadaires, tableaux de bord personnalisés… Celles-ci sont commercialisées sous forme d’abonnements et selon les effectifs.

745,4 millions de dollars de CA en 2014

Avec un tel positionnement, Fitbit doit affronter la concurrence de nombreux acteurs comme Jawbone ou Withings. Mais surtout, l’Apple Watch lancée récemment par la firme à la pomme pourrait venir marché sur ses plates-bandes. En attendant, Fitbit a affiché un chiffre d’affaires de 745,4 millions de dollars en 2014, pour un résultat net de 131,8 millions de dollars. Et au premier trimestre 2015, la progression a encore été soutenue avec 336,8 millions de dollars de revenus.

Pour financer sa croissance, Fitbit a réalisé plusieurs tours de table significatifs dans le passé. En août 2013, la société avait levé 43 millions de dollars. Parmi les investisseurs figurait notamment SoftBank, le conglomérat japonais des services Internet. Au final, depuis sa création, 66 millions de dollars ont été levés par l’entreprise.

Fondateurs : Eric Friedman et James Park

Siège social : San Francisco, Californie

Fonds levés : 66 millions de dollars

Chiffre d’affaires : 745,4 millions de dollars en 2014

Concurrents : Jawbone, Withings.

Tags

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Pour parer à l’Apple Watch, Fitbit veut lever 100 millions de dollars en Bourse
À Milan, des défilés virtuels pour la Fashion Week
Covid-19: Google Maps repère et cartographie les zones d’infection
WeWork réduit la voilure en Chine
FinTech: la banque publique russe Sberbank entérine sa transformation en géant de la Tech
Podcasts : La voix est-elle le nouveau graal des médias numériques ?
YouTube
Face au boycott, Facebook, Twitter et YouTube acceptent de réguler les contenus nocifs
Copy link