ActualitéAmérique du nordBusinessInvestissementsLegalTechLes levées de fondsTech

Pourquoi 1Password boucle une première levée de 200 millions de dollars après 14 ans d’existence

Le gestionnaire canadien de mots de passe 1Password, développé par AgileBits, n’avait jusqu’ici jamais levé de fonds, préférant la méthode presque vieille école du bootstrapping. Mais 14 ans après son lancement par Dave Teare et Roustem Karimov, l’entreprise a bouclé son premier financement, et pas des moindres: une série A de 200 millions de dollars menée par Accel. Il s’agit ni plus ni moins du plus grand investissement unique du fonds qui a également soutenu Facebook, Slack, Dropbox, CrowdStrike, Flipkart, Qualtrics, Atlassian ou Spotify. Le Slack Fund, WndrCo, les fondateurs d’Atlassian Scott Farquhar et Mike Cannon-Brookes, l’ex-chief information security officer de Gerhard Eschelbeck, ainsi que d’autres business angels ont également participé au tour de table.

Fondé à Toronto en 2005, 1Password, qui affirme avoir toujours été rentable, a d’abord développé une solution de création et de gestion de mots de passe haute sécurité à destination des particuliers.

« Nous essayions de trouver une solution à un problème basique. Nous développions de nombreux sites, et nous perdions du temps à remplir des formulaires pour les tester. Nous nous sommes lancés dans un projet d’un mois dans le but de faire notre travail plus rapidement», a expliqué Dave Teare au sujet des débuts de 1Password. « Nous nous sommes dits que d’autres aimeraient peut-être en profiter ».

En 2012, Dave Teare et Roustem Karimov recrutent Jeff Shiner et son bagage BtoB. L’entreprise développe alors une offre à destination des entreprises. Offre qui sera lancée en 2016 et fera grimper sa base d’utilisateurs à 1 million de personnes, dont 50 000 utilisent l’offre BtoB. En 2019, l’offre professionnelle, qui compte parmi ses clients IBM, Slack, PagerDuty, Dropbox ou encore GitLab, a progressé de 300% en trois ans. Elle comprend aussi des services de coffre-forts numériques qui permettent de stocker et échanger des documents et données sensibles, ainsi que des outils de reporting et de management. Le gestionnaire fonctionne avec toutes les plateformes, professionnelles et personnelles.

Le partner d’Accel Arun Mathew, qui rejoint le board de 1Password à l’occasion de la levée, a comparé dans un communiqué l’entreprise à Atlassian et Qualtrics, deux investissements d’Accel axés sur la rentabilité. « Nous ne tombons pas sur des entreprises comme 1Password très souvent, surtout dans une ère de croissance à tout prix », a souligné Arun Mathew.

Stimulé par un nombre croissant d’attaques informatiques visant notamment les entreprises, le marché de la cybersécurité pourrait connaître une croissance annuelle de près de 15% d’ici 2024, selon Mordor Intelligence. Le marché global de la gestion de mots de passe, poussé aussi par un nombre croissant de smartphones dans le monde, devrait, lui, connaître une croissance de 19% sur la même période, d’après Research and Markets.

Après 14 ans de croissance organique, 1Password prévoit d’utiliser cette levée pour croître de manière « agressive » via la mise sur le marché de nouveaux produits et services pour faire grandir sa base d’utilisateurs, ainsi que de nouveaux recrutements. L’entreprise, forte aujourd’hui de 174 employés (le double des effectifs d’il y a 18 mois), ambitionne aussi de développer son outil de gestion des performance des entreprises, point crucial de sa stratégie de développement dans les années à venir.

1Password: les données clés

Fondateurs: Dave Teare et Roustem Karimov
Création: 2005
Siège social: Toronto
Secteur: cybersécurité
Marché: plateforme de gestion de mots de passe


Financement: 200 millions de dollars en novembre 2019 auprès d’Accel, Slack Fund, WndrCo, les fondateurs d’Atlassian Scott Farquhar et Mike Cannon-Brookes, l’ex-chief information security officer de Gerhard Eschelbeck, ainsi que d’autres business angels

Tags

Patrick Randall

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA. Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Pourquoi 1Password boucle une première levée de 200 millions de dollars après 14 ans d’existence
La startup R-Pur lève 2,5 millions d’euros pour ses masques anti-pollution
[PORTRAIT] Baptiste Robert, le hacker traqueur de failles à la renommée internationale
[Made in Switzerland] La Suisse à Slush 2019
Les offres d’emploi de la semaine
Huawei porte plainte contre sa mise à l’écart de subventions fédérales aux Etats-Unis
Uber: 6 000 agressions sexuelles enregistrées aux États-Unis en deux ans
Share via
Copy link