ActualitéTech

Premier trophée Top 250 des éditeurs et créateurs français de logiciels

Des logiciels de gestion d’entreprise aux logiciels de jeux, en passant par les applications smartphones, le logiciel couvre une multitude de secteurs économiques en France. Dans ce contexte, Syntec Numérique et Ernst & Young ont dévoilé, hier soir, le premier trophée Top 250 des Créateurs français de Logiciels. Les quatre lauréats:

Ce premier classement permet ainsi de souligner le dynamisme du secteur. En effet, le CA global réalisé par le panel des 297 premiers éditeurs français atteint 7,7 milliards € en 2010 et affiche une croissance de 10% sur 2 ans. Toutefois, le secteur reste largement atomisé. Ainsi, les éditeurs de moins de 10 M€ de CA représentent 63% du panel mais ne réalisent que 8% du CA 2010. En outre, les éditeurs spécialisés en B to B restent prépondérants par rapport au marché B to C. Ce panorama montre enfin que la part de CA réalisée à l’international par les éditeurs français est significative. En effet, les sociétés de moins de 50M€ réalisent déjà près de 30% de leur activité à l’international avec une première étape en Europe.

Syntec Numérique représente 1 100 groupes et sociétés membres, dont 50% d’éditeurs de logiciels, soit 80% du CA et des effectifs de la profession. Ernst & Young est un acteur majeur de l’audit, du conseil, de la fiscalité, du droit, et des transactions.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Premier trophée Top 250 des éditeurs et créateurs français de logiciels
Comment Click&Boat résiste aux vagues de Covid-19
BlaBlaCar lève 115 millions de dollars et vise une entrée en Bourse
Venmo
États-Unis: la très populaire application Venmo (PayPal) se lance dans les cryptomonnaies
Les géants du luxe LVMH, Prada Group et Cartier s’allient pour créer leur plateforme blockchain
D’Alibaba à Huawei, la Tech chinoise se bouscule sur le marché florissant de la voiture électrique
Quels outils pour faciliter le travail des développeurs?