ActualitéMedia

[Première] France Soir bascule au 100% numérique

Alexandre Pougatchev, le propriétaire de France Soir, a annoncé officiellement vendredi dernier la fin de la version papier du quotidien.

France Soir sera donc le premier quotidien français a basculer au tout numérique. Selon le milliardaire russe, le transfert pourrait s’effectuer d’ici le mois de décembre. Une décision qui entraînera la suppression de 89 postes dont 76 licenciements sur un total de 117 salariés et une vingtaine de pigistes. Parallèlement, la rédaction web devrait se voir renforcée avec des effectifs qui passeraient de 10 journalistes aujourd’hui à 32 à terme.

Ces mesures visent à engendrer 1,2M € de recettes publicitaires l’année prochaine, puis 4,8M en 2015, contre 300 000 € actuellement. Un objectif qui devra lui même s’appuyer sur une augmentation de l’audience. Alexandre Pougatchev espère que celle-ci passera de 3,2M de VU mensuels à 6M dans un avenir proche.

A la suite de cette annonce, les salariés se sont immédiatement mobilisés. Soutenus, quelques 300 personnes étaient donc réunies devant le siège des Champs-Elysées vendredi dernier. Fort de cette contestation, le journal n’a pas paru samedi et une nouvelle assemblée générale doit se tenir aujourd’hui.

Pour rappel, en août dernier, face à une situation budgétaire difficile, le quotidien La Tribune avait cessé de paraître sous sa forme papier pendant la période estivale: « une phase test d’une version 100% numérique ».

Fondé par Pierre Lazareff quelques temps après la seconde guerre mondiale, France Soir s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires par jour dans les années 60. En 2009, le milliardaire russe a racheté le quotidien à Jean Pierre Brunois, promoteur immobilier. 

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. Le Seattle Post-Intelligencer a été le premier quotidien à négocier ce virage il y a plus de deux ans aux US.
    Ils sont toujours là aujourd’hui et ils affirment avoir regagné une audience comparable (en chiffres) au journal papier (http://www.seattlepi.com/facts/). Souhaitons le même succès à France Soir.
    En revanche, la coupe de 60% des effectifs parait bien rude…

Bouton retour en haut de la page
[Première] France Soir bascule au 100% numérique
Télétravail: quelles sont les principales mesures validées par la majorité des partenaires sociaux?
Comment le service de location de voitures Carlili veut s’étendre en France
General Electric s’apprête à supprimer près de 300 postes en France
Unacademy
EdTech: Unacademy lève de nouveaux fonds pour atteindre une valorisation de 2 milliards de dollars
Blast, un programme soutenu par Starburst qui veut faire exploser les startups françaises du spatial
Salesforce pourrait bientôt racheter la messagerie d’entreprise Slack