ActualitéCrowdfundingLes levées de fondsRetail & eCommerce

Property Partner, 20,5 millions d’euros pour une plateforme de crowdfunding immobilier

Le montant

Property Partner, une plateforme britannique de financement participatif pour le secteur de l'immobilier, vient de lever 15,9 millions de livres (environ 20,5 millions d'euros) en série B auprès d'Octopus Ventures, en tant que principal investisseur, et d'Index Ventures et Dawn Capital. Cette nouvelle opération porte à 22,5 millions de livres les montants réunis par l'entreprise depuis sa création.

Le marché

Lancée en 2015, Property Partner propose aux particuliers d'investir dans des projets de résidences individuelles en Grande-Bretagne. Depuis son lancement, la société revendique avoir réuni plus de 6 200 personnes ayant investi plus de 24 millions de livres répartis sur 166 propriétés.

«Ces fonds nous aideront à nous propulser vers notre but ultime – celle d'être une bourse mondiale de la propriété», déclare Dan Gandesha, le PDG de Property Partner. L'entreprise doit cependant affronter la concurrence d'autres acteurs sur le marché du crowdfunding immobilier outre-Manche. En France, des acteurs comme Lymo ou encore WiSeed se positionnent également sur ce marché.

Les objectifs de la Start-up

Avec ce nouvel investissement, Property Partner entend financer son développement, notamment pour adresser de nouveaux segments sur le marché immobilier. L'entreprise veut également recruter de nouveaux collaborateurs.

PDG : Dan Gandesha

Lancement : 2015

Siège social : Londres

Activité : plateforme de crowdfunding immobilier

Financement : 22,5 millions de livres levés

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Bouton retour en haut de la page
Property Partner, 20,5 millions d’euros pour une plateforme de crowdfunding immobilier
Suite au soutien de Bruno Lemaire et de l’Elysée, Christel Heydemann devrait être nommée à la direction d’Orange
Stéphane Richard pourrait rester en poste jusqu’à la nomination de Christel Heydemann à la tête d’Orange
[Série A] Sastrify lève 15 millions de dollars auprès de FirstMark Capital
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs
Investissements
Licornes françaises: où sont les femmes?
[SEED] Wisear lève 2 millions d’euros pour dépasser le contrôle vocal des objets via son interface neurale