ActualitéBusiness

Propriétés-privées.com boucle une levée de fonds conséquente pour son agence en ligne

L’agence immobilière en ligne Propriétés-Privées.com a récemment bouclé une importante levée de fonds auprès d’Initiative & Finance.

Le montant exact de l’augmentation de capital n’a pas été révélé. Contactée par la rédaction, Emmanuelle Cappello, Chargée d’affaires chez Initiative & Finance, précise néanmoins que cette opération « se compte en millions d’euros ».

proprietes-privees

Créée en 2006 par Sylvain Casters et basée à Basse-Goulaine (Loire-Atlantique), Propriétés-Privées est une agence immobilière 100% web, qui s’appuie sur un réseau de proximité de 440 mandataires négociateurs indépendants et franchisés travaillant sur tout le territoire français.

Grâce à cette augmentation de capital, la société compte accélérer son développement via une croissance interne et externe, à l’image du récent rachat de Paradissimmo, un site d’estimations immobilières gratuites créé en 2003. Propriétés-Privées compte également élargir son offre vers d’autres segments de la transaction immobilière.

La plateforme revendique plus de 1000 transactions réalisées en 2012 et une croissance moyenne de 50% sur les trois dernières années. Le groupe table par ailleurs sur un CA proche de 8M € pour l’exercice 2013, contre 5,5M € en 2012.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Propriétés-privées.com boucle une levée de fonds conséquente pour son agence en ligne
Syntec Numérique
Syntec Numérique et TECH IN France fusionnent pour devenir l’organisation de référence de la Tech
[Evénement Virtuel] Les Nouveaux enjeux de la Digital Workplace & du Travail Hybride
Cédric O nous dévoile la seconde édition du French Tech Community Fund
Ornikar: pourquoi les auto-écoles doivent se tourner vers le digital
IA: Accenture fait concourir son voilier sans pilote au Vendée Globe virtuel
carrefour
La Cnil condamne Carrefour à une amende de 3 millions d’euros pour manquements au RGPD