A la uneDistributionStartupStartup Channel

Proximis, la solution drive-to-store qui a séduit Lacoste, The Kooples et Intersport

58% des acheteurs en ligne français préfèrent encore les magasins à Internet comme méthode d’achat, selon PwC. C’est justement sur ce créneau que se positionne Proximis, une société strasbourgeoise qui propose aux commerçants des solutions de ventes omnicanales, c’est-à-dire celles pour lesquelles le parcours client s’effectue à la fois en ligne et en magasin physique. «Nous apportons aux marques du retail la capacité d’intégrer leurs magasins physiques dans leur stratégie e-commerce», explique Antoine Scialom, directeur général adjoint de Proximis.

Concrètement, la société propose des offres de web-to store et de click and collect aux commerçants: insertion des disponibilités d’un produit en magasin depuis le site Web, notifications aux clients sur l’état de leur commande par SMS ou par e-mail, analyse des performances grâce à un tableau de bord en ligne…

Fondée en 2008, la société revendique plusieurs grands comptes parmi ses clients, dont Lacoste, Zadig & Voltaire, Intersport, ou encore Nature & Découverte, auprès de qui elle commercialise son offre comme un service. «Nous avons généré plus de 60 millions d’euros de volume d’affaires en 2014, et amené plus de 500 000 personnes en magasins», assure M. Scialom.

En 2013, Proximis a levé 1 million d’euros pour accélérer. Parmi les investisseurs, on retrouvait notamment Jacques-Antoine Granjon, fondateur de vente-privee. Plus de détails avec Antoine Scialom, directeur général adjoint de Proximis.

[tabs]

[tab title= »Proximis: les données clés »]

Fondateurs : Philip Bianchi et Jérôme Faure

Création : 2008

Siège social : Strasbourg

Marché : solution Saas de commerce omnicanal

Concurrents directs ou indirects: Leadformance

Financement : 1 million d’euros en 2013

[/tab]

[/tabs]

  • Frenchweb Day Commerce le 17 juin prochain
Avez-vous dépensé plus de 1600 euros d’achats en ligne l’année dernière ? Si oui, vous êtes au-delà de la moyenne des acheteurs, et c’est donc que vous avez succombé aux stratagèmes méconnus des e-commerçants. Le e-commerce français pèse 57 milliards d’euros, répartis sur plus de 150 000 sites* et sur les mobiles, les véritables témoins des usages de demain. (*Fevad, 2014)
Tous auront l’occasion d’illustrer cette nouvelle ère, à l’occasion du  Frenchweb Day Commerce, le rendez-vous des acteurs de l'eCommerce.

Pour participer à ces rencontres ;

Bouton2

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This