ActualitéInvestissementsLes levées de fondsMarketing & CommunicationStartup

Publicité connectée : la start-up Jiraya lève 500 000 euros

La jeune pousse ouvre également un showroom technologique éphémère sur les Champs Elysées pour mettre en avant son savoir-faire.

Tout juste fondée par Fabrice Abokoun, précédemment directeur commercial au sein d’Havas Cross Média, la start-up Jiraya vient de boucler une levée de fonds de 500 000 euros. Le tour de table a notamment été mené par Pascal Pham, fondateur de la régie publicitaire digitale Skyboard, accompagné d’une série de business angels.

Créée officiellement cette semaine, la jeune pousse compte déjà une équipe de 5 collaborateurs composée de chercheurs et d’ingénieurs spécialisés dans le domaine de la RFID. Fabrice Abokoun travaille, pour sa part, sur ce projet depuis mi-2012, date à laquelle il a quitté Havas.

Grâce aux fonds levés, la start-up compte renforcer son positionnement de régie sur le marché de la publicité connectée et de l’Internet des objets. L’augmentation de capital devrait donc lui permettre de renforcer son savoir-faire technologique.

L’opération a également permis à Jiraya d’ouvrir pendant les deux mois à venir un showroom technologique de 200 m2, situé au 34 avenue des Champs Elysées. Cet investissement de 50 000 euros a pour vocation de mettre en scène une série d’innovations françaises et internationales spécialisées dans la connexion entre le digital et la vie réelle, reposant sur les technologies NFC, RFID, HTLM5 ou encore la 4G.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Publicité connectée : la start-up Jiraya lève 500 000 euros
Happydemics
Happydemics lève 3 millions d’euros supplémentaires auprès d’Adelie et Sia Partners
FinTech: les annonces qu’il ne fallait pas manquer depuis la rentrée
Orange
Orange envisage une OPA de 620 millions d’euros sur sa filiale belge
Le rachat de Meilleurtaux par Silver Lake valide les axes de développement de la FinTech
Deepsense
Reconnaissance faciale: le Français Deepsense récolte 3 millions d’euros auprès de SEAF
L’Espagne mise 600 millions d’euros dans l’IA pour son plan de relance économique