Data Room

Publicité et médias online, mobiles, e-commerce… Les 5 dernières études à découvrir

– 7,4% pour la publicité online en mai 2012, 709 millions d’euros de chiffre d’affaires pour les sites d’information online en 2011, Baisse des ventes de portables en France en 2012, Les tablettes et les smartphones dopent le phénomène du  « web to store », 33 % des Français prêts à être tracés en échange de réduction en temps réel… Zoom sur 5 nouvelles études.

709 millions d’euros de chiffre d’affaires pour les sites d’information online

Le groupe Xerfi s’est récemment penché sur l’activité des médias en ligne en France dans le cadre d’une étude baptisée : « Les médias en ligne à l’horizon 2015 – L’impératif de croissance et les défis stratégiques des sites éditoriaux ». L’enquête, publiée hier, indique que sur l’exercice 2011, le secteur a enregistré une croissance de 6%, pour un CA estimé à 1,05 milliard €. Ce marché se décompose entre :

  • Les portails agrégateurs de services et de contenus (Yahoo, Orange Portails, MSN…) qui dégagent un CA de 260M €.
  • Les plateformes de diffusion de vidéos et de musique en streaming (Youtube, DailyMotion, Deezer, Beezik…) avec un CA de 85M €.
  • Et, enfin, les sites éditoriaux avec 709M € de CA.

Selon le cabinet, le CA des sites éditoriaux est 30% inférieur à celui enregistré par Google en France dans ce domaine. Par ailleurs, les sites d’informations online ne devraient pas connaître une forte croissance dans les années à venir. Les analystes de Xerfi tablent ainsi sur un CA de 880M € à l’horizon 2015, pour une croissance annuelle moyenne située entre 5 et 6%.


– 7,4% pour la publicité online en mai 2012

Une vague de morosité s’est abattue sur le marché publicitaire au mois de mai dernier. En effet, selon les derniers chiffres publiés par Kantar Media, le secteur a encaissé une baisse de 9,1% en valeur sur la période étudiée et aucun média ne semble être épargné. Ainsi, habituellement moteur du marché, le display a enregistré une baisse de 7,4% de ses recettes brutes au mois de mai. Le secteur culture loisirs représente la baisse budgétaire la plus pénalisante pour le média (-38,3%) et contribue pour 61% à son déficit ce mois-ci. Sur le cumul annuel, le display est tout juste stable à +0,5%.


Baisse des ventes de portables en France en 2012

22,5M. C’est le nombre de téléphones mobiles qui devraient être écoulés cette année en France. Un chiffre en recul, selon les analyses de l’institut Gfk, qui rappelle que l’année précédente près de 24,3M de portables avaient été vendus sur la zone. Cette baisse de régime s’expliquerait notamment par le succès des offres « SIM only » qui permettent aux utilisateurs de prolonger la vie de leur device, indiquent Les Echos. L’érosion trouverait également sa source dans le prix élevé des smartphones. En effet, cette année le prix moyen d’un « mobile intelligent » devrait se situer autour des 350 €, soit 6 fois supérieur au prix moyen des téléphones mobiles standards.


Les tablettes et les smartphones dopent le « web to store »

La Fevad a dévoilé hier les résultats de son baromètre dédié au comportement d’achat des internautes. Cette 8ème édition souligne notamment le poids croissant des tablettes et des smartphones. En effet, selon l’étude, ces supports sont largement utilisés dans une logique de « web to store ». Ainsi, 40% des tablonautes utilisent le device pour préparer leur achat « offline ». Les smartphones ne sont pas en reste avec 22% des mobinautes qui le font depuis leur téléphone.

Plus généralement, au cours des 6 derniers mois, 9 internautes sur 10 ont préparé un achat en surfant sur Internet contre 86% l’an dernier. Cette préparation d’achat passe d’abord par les moteurs de recherche (77%), les sites marchands pour les informations « produit » (71%), et les avis et notes des internautes (64%). Enfin, au total, 77% des internautes seraient des adeptes du web to store, contre 68% en 2011.

En terme d’achat online, le baromètre pointe du doigt les différences entre chaque support. Ainsi, les mobinautes achètent d’abord des services numériques – parmi lesquels les billetteries et le téléchargement d’applications – pour 21% d’entre eux. Autres achats de prédilection sur le téléphone mobile : les produits culturels (11%) et les voyages. Les tablonautes seraient, quant à eux, très friands de produits d’habillement en ligne. Les possesseurs de tablettes sont par ailleurs caractérisés par une large préférence pour un usage à domicile.

Enfin, au niveau des réseaux sociaux, 77% des internautes déclarent tenir compte des avis et notes laissés par d’autres internautes. Quant aux réseaux sociaux, Facebook s’affirme davantage comme une plateforme relationnelle que transactionnelle. En effet, seul 3% des interrogés se déclarent prêts à acheter directement sur le réseau social aux 900M d’utilisateurs.

En terme de classement, Amazon, Voyagessncf, la Fnac, Cdiscount et La Redoute trustent le Top 5 des sites e-commerce qui enregistrent le plus grand nombre d’achats.


33 % des Français prêts à être tracés en échange de réduction en temps réel

Toujours en terme de commerce online, près de 33 % des Français se disent prêts à se faire « tracer » dans leur magasin grâce à leur mobile pour recevoir des bons de réductions en temps réel… C’est ce que révèle le « chiffre OTO Research » de cette semaine à partir de son « Observatoire de tendances ».

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “Publicité et médias online, mobiles, e-commerce… Les 5 dernières études à découvrir”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This