FrenchWeb BusinessMarketing & CommunicationTech

Quable aide les e-commerçants à mettre leur référentiel produit à l’heure du multicanal

[Contenu réalisé en partenariat avec Quable]

Quable accompagne plus de 50 marques et distributeurs comme Auchan International, Etam, Berluti, Delsey et Club Med dans la gestion de leur information produit et l’accélération de leur développement multicanal avec sa solution de PIM (Product Information Management).

Les enjeux de ses clients?

  • Vendre sur de plus en plus de canaux et commercialiser plus vite leurs nouvelles offres,
  • Homogénéiser et enrichir l’expérience client afin d’améliorer leur taux de conversion,
  • Conquérir de nouveaux marchés et maîtriser les coûts d’ouverture des nouveaux canaux.

Avec une solution qui se veut particulièrement ergonomique et rapide à déployer, Quable PIM permet aux équipes marketing de centraliser et d’enrichir les fiches produit et d’automatiser la diffusion de leurs offres sur tous les canaux: e-commerce, marketplaces, mobile, print, réseaux sociaux…

Avec son approche 100% en SaaS et orientée métier, Quable connaît une hypercroissance de son activité depuis sa création en 2013.

Interview de François-Emmanuel Lamellière, Co-fondateur et CEO de Quable :

Quable : les informations clés
  • Date de création: 2013
  • Siège: Paris
  • Effectifs: 25 personnes

FrenchWeb

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Quable aide les e-commerçants à mettre leur référentiel produit à l’heure du multicanal
Le fonds White Star Capital lève 500 millions de dollars pour se renforcer en France
BioTech : DNA Script lève 142 millions d’euros de plus pour son imprimante à ADN
Data center: le Québec, nouvel eldorado pour les géants de la Tech?
Startups: Station F lance un programme pour les grands débutants en entrepreneuriat
Atos: après une véritable série noire, le géant informatique français change de patron
Batch, la startup de Simon Dawlat (AppGratis), boucle un tour de table de 20 millions d’euros