Les Experts

Quand Catherine Barba, Business Angel, rencontre 18 startups: cinq idées à retenir

C’est toujours vivifiant de parler avec des entrepreneurs, ils m’ancrent dans le présent, dans l’énergie, dans l’action. Ils me mettent surtout chaque fois une claque parce qu’ils me font réaliser combien tout va vite, et qu’apprendre, désapprendre, réapprendre chaque jour n’est une option pour personne – et ce n’est pas si facile.
En septembre 2018, j’ai eu le plaisir de participer à la Paris Retail Week où j’étais invitée par le Club Commerce Connecté de Digital Aquitaine qui avait rassemblé 18 start-ups et PME innovantes sur son stand*. Elles m’ont chacune raconté leur business, leur ambition, leurs défis, je les ai écoutées avec mon oreille de business angel et voici ce que j’en ai retenu.

1/ On ne pitche pas en one to one comme sur une scène en demo day. Ceux qui m’ont le plus accrochée sont ceux qui commençaient l’entretien en essayant d’évaluer le plus vite possible mon degré de connaissance des start-ups, du digital, de leur métier. C’est le meilleur moyen d’entrer rapidement dans une discussion concrète et utile, et moi ça me stimule à poser les bonnes questions pour creuser si l’entrepreneur connait son marché mieux que quiconque, s’il est lucide sur ses atouts, ses points de faiblesse. Quand je sens ce recul, de l’humilité et de l’empathie, évidemment je suis séduite !

2/ C’est aussi toujours mieux de se présenter sous l’angle des clients que celui du produit. Souvent quand une start-up me pitche, je me dis que je suis en train de comprendre (…ou pas !) comment ça fonctionne techniquement, mais que je ne sais pas bien à quel besoin non adressé ou mal adressé ils répondent. Parlez-moi de besoin ! Le client d’abord, le client toujours.

3/ J’aime les entrepreneurs qui parlent de leur équipe. On ne développe jamais rien tout seul. C’est rassurant de sentir que la personne qui est en train de te raconter l’histoire est bien entourée, et a compris que c’était la clé de son succès. Je pense souvent à cette phrase que j’avais lue sur le mur de l’incubateur PIE à Portland, Oregon il y a quelques années : « Find people who make you better ».

4/ Quand j’écoute un pitch, j’ai toujours cette petite voix qui me demande : « Alors est-ce qu’il / elle te fait rêver ? ». Si ce n’est pas le cas, je me dis que ça risque d’être compliqué d’embarquer des collaborateurs top-notch, de séduire les investisseurs, les media, l’écosystème… Si c’est essentiel d’être le meilleur sur son sujet, ça l’est tout autant d’être un excellent vendeur, pour réussir à transmettre l’énergie, la niaque, l’envie.

5/ Une chose enfin que j’ai apprise des américains et que j’aime bien faire est de terminer un échange par « How can I help you? ». Du coup, côté start-up, c’est bien, en amont d’un rendez-vous de pitch, d’être hyper clair sur ce qu’on en attend : Une critique ? Des contacts ? De l’argent ? Rien ? (parfois on teste juste une nouvelle façon de formuler ce qu’on vend pour voir comment l’interlocuteur réagit). Et de ne pas oublier de toujours dire merci sur Linkedin comme me disait ma grand-mère.

Mon souhait pour chacun des foudateurs.trices que j’ai rencontrés : résister quand il y aura des tempêtes et avoir l’ambition de devenir une scale-up. Entreprendre, c’est grandir ;) Merci au CCC pour la super experience !

Les start-ups du CCC étaient réparties en 4 secteurs :

Audience, données et performance

Affilae, qui permet aux marques de créer leur propre réseau de sites partenaires affiliés
Oncrawl, analyseur d’anomalies dédié à l’optimisation de la visibilité naturelle sur les moteurs de recherche
DynamAdslam, outil de création et mise à jour de campagnes Google Adwords et Shopping à partir du catalogue produits des enseignes
Mediaffiliation, plateforme d’affiliation spécialisée en webmarketing
Brainify, dashboards thématiques automatisés fournissant aux boutiques en ligne des chiffres clés au quotidien
Apirunrun by Store Commander, interface simple d’analyse de données pour les ecommerçants
Atypicom, agence spécialisée dans l’acquisition et l’analyse d’audience

Startup Drive-to-store & In-store

Dynamic Screen, affichage dynamique full web pour la diffusion de contenus au sein de lieux publics, chaînes de magasins et réseaux d’entreprises
Bziiit, captation et qualification de données sur les événements afin de guider les marques et exposants dans l’atteinte de leurs objectifs
Shop.me by Arca Computing, push d’offres promotionnelles aux consommateurs qui passent devant les magasins qui les intéressent

Startup Acquisition et fidélité

Snapp’, notamment éditeur de Fidme, portefeuille numérique pour cartes de fidélité et pour la dématérialisation des tickets de caisse
Dolist, fidélisation et animation des bases clients des grandes enseignes grâce à des campagnes innovantes et respectueuses
Aquitem Zefid’, collecte et exploite les données propriétaires multicanales pour la performance ecommerce
Webperfect, agence digitale e‐business
Targetweb, agence de communication digitale spécialisée depuis 7 ans dans l’ecommerce

Traçabilité alimentaire et dernier km

Zest HACCP, maîtrise sanitaire pour les professionnels des métiers de bouche et de la distribution
Tasso, livraison sécurisée de documents et de colis de moins de 9kg dans une même métropole en moins de 30 minutes

Tags
Plus d'infos

Richard Menneveux

CEO & Editor in Chief@Decode Media Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer