ActualitéBusinessFinTechStartupStartup du jour

[Radar #EdTech] Xaalys, l’application d’éducation financière pour les jeunes

Diana Brondel a créé la structure de Xaalys fin avril 2017 et se prépare pour la commercialisation de son offre d’ici la fin de l’année 2018 ou début 2019.

Plus de détails avec Diana Brondel, fondatrice de Xaalys:

FrenchWeb: À quel besoin répond votre service?

Nous vivons dans un monde où les enfants ont accès à tout et n’importe quoi grâce à leurs smartphones. Xaalys, néobanque dédiée aux 12-17 ans, souhaite éduquer les jeunes à la valeur des choses en réconciliant deux impératifs :

  • Responsabiliser et autonomiser les enfants en les éduquant financièrement ;
  • Fournir aux parents un outil d’accompagnement et de suivi à distance évolutif et adaptable.

Quelle est votre proposition de valeur?

Construite comme deux applications en une, Xaalys permet :

  • Aux jeunes de gérer leur argent de poche, dans un environnement pensé avec leurs codes, épargner pour financer des projets et être sensibilisé de façon ludique à la finance personnelle. 
  • Pour les parents, nous avons construit un « cockpit ». Avec l’argent, on va rapidement sur le terrain des valeurs. Ce sont donc les parents qui se réapproprient l’outil pour dire quoi, quand, combien.

Comme nous aimons à le dire et l’écrire, il y a autant de versions de Xaalys que de binômes Parent/Enfant !

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Notre offre s’adressant aux adolescents et à leurs parents, nos utilisateurs sont donc doubles.

Xaalys sera le primo-équipement des adolescents, c’est fondamental. Leur premier contact avec le monde des grands, notre postulat de départ étant qu’il n’y a pas d’âge pour être éduqué à l’argent.

Jeune mère et banquière, je construis l’appli dont je rêvais pour suivre l’évolution et l’apprentissage de mes enfants, avoir un outil qui les arme et les met sur une trajectoire vertueuse en combinant de la manipulation (payer, épargner, faire des choix et des allocations) et de la théorie (sensibilisation au langage financier, explication des notions et concepts financiers du quotidien).

Quel est votre plan de développement?

La première version du produit qui sera lancée d’ici la fin de l’année 2018/début de l’année 2019 ne permettra que des interactions entre utilisateurs de l’application. Demain, nous souhaitons que Xaalys soit intégré dans toutes les dimensions de la famille, i.e. y associer grands parents, oncles et tantes, familles élargies pour qu’ils puissent accompagner leurs enfants et petits-enfants dans la réalisation de leurs projets.

Jeune start-up, nous sommes en phase de recrutement actif pour renforcer notre set-up. N’hésitez pas à postuler d’ailleurs.

Xaalys n’est pas né d’un logiciel de création de marque mais veut dire argent, en wolof, langue parlée au Sénégal et l’une de mes identités. J’espère qu’il en sera, aussi, un peu son futur.

Quels sont vos enjeux?

Nos challenges sont multiples mais s’il ne fallait en citer que trois je dirais :

  1. S’assurer que Xaalys tient parfaitement compte des besoins respectifs de nos deux cibles de clients parents et enfants qui peuvent avoir des envies parfois antagonistes (liberté/contrôle)
  2. Développer des partenariats en BtoB avec des marques/acteurs qui épousent nos valeurs
  3. Choisir dans un second temps dans quel sera notre futur axe de développement [nous avons beaucoup d’idées en la matière…]

Qui sont vos concurrents?

Les banques traditionnelles et les quelques néobanques qui ont des offres de paiement parents/enfants. Ces marchés s’intéressent d’ailleurs de plus en plus aux jeunes mais pour les équiper en produits financiers et non pour les éduquer. 

Notre application existera dans deux versions : l’une, gratuite dans laquelle les enfants auront accès au contenu d’éducation financière et l’autre payante, qui débloquera toutes les fonctionnalités transactionnelles que nous avons imaginées.

Nous avons construit un outil pensé pour et validé par des enfants. Nous y travaillons tous les jours en tant que parents utilisateurs. Xaalys part de la famille, valeur fondamentale à laquelle nous adjoignons la responsabilité et le rêve

Qui est l’entrepreneur qui vous inspire?

Je n’ai pas de rôle modèle entrepreneurial.Les données clés:

  • Fondateurs : Diana Brondel
  • Date de création : J’ai créé la structure fin Avril 2017 et me prépare pour une commercialisation de mon offre d’ici la fin de l’année 2018/début 2019.
  • Levée de fonds : Oui, nous avons procédé à une première augmentation de capital en Avril 2018 auprès de business angels chevronnés et de friends & family.
  • Siège : Le siège est situé dans le 15è arrondissement mais nos bureaux sont logés dans la Grande arche de la Défense – au Swave, la plateforme d’innnovation financière de Paris & Co.

Tags

FrenchWeb

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
[Radar #EdTech] Xaalys, l’application d’éducation financière pour les jeunes
La Silicon Valley, tu passes ou tu t’en passes? 2/2
Face à Stadia et la PlayStation 5, Microsoft dévoile sa Xbox Series X
«En France, nous n’avons pas assez de pure-players dans le numérique»
Les offres d’emploi de la semaine
Voiture autonome : Waymo s’offre la startup britannique Latent Logic pour mettre les pieds en Europe
iPhone: Apple rachète la startup Spectral Edge, spécialiste de l’amélioration photographique
Copy link