Frenchweb recrute un chef de projet editorial et un responsable partenariats
Actualité

Réunion des actionnaires Apple: offensive à prévoir sur la santé, Apple Pay déçoit

Lors de l’assemblée générale des actionnaires qui a eu lieu hier mardi, le PDG d’Apple a fait le bilan et donné quelques informations sur les prochaines orientations stratégiques de l’entreprise.

La santé, source de nouvelles opportunités

Dans le cadre du Steve Jobs Theater, au sein du nouveau campus Apple Park à Cupertino, Tim Cook a ainsi évoqué le secteur de la santé comme un possible axe de développement, au-delà de l’offre existante (Apple Watch ou Health App). Le dirigeant reconnaît la difficulté à innover sur ce marché du fait de sa complexité, mais Cook estime toutefois que son entreprise bénéficie « d’une excellente position » pour y réussir. Il estime en effet que l’entreprise aura un réel impact dans ce domaine, car c’est son approche customer-centric qui la guidera dans le développement de ses produits, plutôt que par la capacité de ces derniers à être remboursés ou non par Medicare ou Medicaid.

Apple embarque déjà son application santé sur ses iPhone. La nouvelle mise à jour Apple iOS 11.3, qui sera disponible au printemps, permettra aux utilisateurs américains d’indexer et d’accéder à leurs données médicales via un carnet de santé numérique.

Apple n’est pas le seul acteur de la tech à s’intéresser à ce marché : Amazon, JPMorgan et Berkshire Hathaway ont lancé un consortium afin d’adresser les dépenses de santé de leurs propres employés. La maison-mère de Google, Alphabet, explore aussi le domaine, avec différentes initiatives comme les biotechs Verily ou Calico.

Par ailleurs, le patron d’Apple a indiqué être satisfait des performances de l’activité wearables (qui comprend Apple Watch, les casques Beats, ou les Airpods). Malgré des débuts contrastés, le périmètre de cette division est de taille équivalente à celui d’une entreprise du Fortune 300 (classement des entreprises aux Etats-Unis par taille de chiffre d’affaires).

Adoption du paiement mobile plus lente que prévue, malgré une accélération récente

Par ailleurs, Tim Cook a aussi confié une certaine déception quant à l’adoption du paiement mobile, qui ne se fait pas aussi vite qu’il l’aurait pensé. Le développement d’Apple Pay, lancé en 2014, était notamment bridé par les équipements en points de vente, pas toujours compatibles. Mais Tim Cook ne perd pas espoir : « J’espère être encore en vie pour voir la fin de l’argent ». De fait, les 12 derniers mois ont vu une accélération de l’usage d’Apple Pay, lancé depuis 2014, notamment en Russie ou Chine.

19 sociétés rachetées en 2017, 12 milliards de dollars de budget R&D

Parmi les autres informations remarquables de la réunion, Tim Cook a annoncé qu’Apple avait racheté 19 sociétés en 2017, et que d’autres seraient déjà prévues pour l’année en cours. Le budget en recherche et développement s’est élevé à 12 milliards de dollars en 2017. Apple compte désormais 123 000 collaborateurs à plein-temps et prévoit d’en recruter 20 000 autres en 2018.

Tags

Carolina Tomaz

Computer Girl depuis 2000. Stratégie numérique, innovation, direction éditoriale. Spécialisée en médias, TV et internets. Chief Content Officer @AdsVark Media

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This