ActualitéBusinessEuropeFinTechStartupTech

Revolut lève 66 millions de dollars pour exporter sa banque mobile en Asie et en Amérique du Nord

  • Revolut permet d’échanger l’argent dans 16 devises différentes pour l’envoyer ou le dépenser sans frais jusqu’à 5 000 euros par mois.
  • A ce jour, la FinTech britannique revendique 700 000 inscrits sur son application mobile.

 

Le montant

La FinTech londonienne Revolut a bouclé un tour de table de 66 millions de dollars mené par Index Ventures. Les investisseurs historiques Balderton Capital et Ribbit Capital ont également participé à cette opération. Celle-ci porte à 83 millions de dollars le montant total levé par la société depuis sa création. La jeune pousse britannique lancera également une campagne de crowdfunding de 5 millions de dollars dans les prochaines semaines.

Le marché

Fondée en 2015 par Nikolay Storonsky et Vlad Yatsenko, Revolut a lancé au départ une application mobile qui permet d’envoyer et de recevoir de l’argent en plusieurs devises. Progressivement, la FinTech a ajouté d’autres services financiers pour devenir une alternative aux banques classiques, à l’image de l’Allemand N26.

Lors de son inscription, l’utilisateur peut créer une carte bancaire virtuelle mais aussi obtenir une MasterCard physique. Il dispose également d’un IBAN. Revolut permet d’échanger l’argent dans 16 devises différentes pour l’envoyer ou le dépenser sans frais jusqu’à 5 000 euros par mois. Plus récemment, la jeune pousse anglaise a introduit une fonctionnalité de crédit pour les utilisateurs et les comptes professionnels du Royaume-Uni. A ce jour, elle revendique 700 000 inscrits sur son application mobile.

Outre-Manche, Revolut doit faire face à une concurrence qui se densifie. La jeune pousse Monzo ou encore les néo-banques Starling Bank, Tandem et Atom Bank se sont également positionnées sur ce segment d’activité. A l’échelle européenne, Revolut aura fort à faire face à l’Allemand N26, qui engrange 2 000 nouveaux utilisateurs français par semaine.

Les objectifs de la Start-up 

Avec ce nouveau financement, Revolut prévoit de s’étendre à l’international, principalement en Asie et en Amérique du Nord. La jeune pousse a également l’intention de lancer de nouveaux services. La FinTech britannique va ainsi introduire les cryptomonnaies, comme la Blockchain, la gestion des actions et des obligations, ou encore l’achat d’une assurance voyage au sein de l’application mobile.

Fondateurs : Nikolay Storonsky et Vlad Yatsenko

Création : 2015

Siège social : Londres

Activité : banque mobile

Financement : 66 millions de dollars en juillet 2017

Lire aussi :

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA
Bouton retour en haut de la page
Revolut
Revolut lève 66 millions de dollars pour exporter sa banque mobile en Asie et en Amérique du Nord
Bourse: comment choisir son broker pour investir depuis son smartphone
Par sécurité, Joe Biden devra-t-il renoncer à son vélo interactif Peloton?
loon
Alphabet décide d’en finir avec Loon, son projet d’accès Internet par ballons
Animal Crossing, Among Us, FIFA… : retour sur ces jeux vidéo dopés par la pandémie
Facebook: le conseil des sages va décider si Donald Trump peut revenir sur le réseau
parler
Justice: Amazon ne sera pas contraint d’héberger le réseau social Parler